Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Qui chantera l’hymne breton au Stade de France ?

Qui chantera l’hymne breton au Stade de France ?

Selon le communiqué officiel de la Fédération Française de Football, et suite aux informations parues ces derniers jours au sujet de l’exécution de l’hymne breton lors de la Finale de la Coupe de France entre Rennes et Guingamp, « la Fédération Française de Football précise ce qu’elle a exactement répondu à la demande qui lui avait été adressée de faire jouer cet hymne juste avant ou juste après “la Marseillaise”. La FFF a refusé d’introduire dans le protocole officiel de la Finale de la Coupe de France l’exécution d’un hymne autre que l’hymne national : seule “la Marseillaise” sera jouée pendant la cérémonie protocolaire. Pour contribuer à créer l’ambiance chaleureuse et authentique que ce grand derby de football mérite, le “Bro gozh” sera diffusé au moment de l’entrée sur la pelouse, vers 19h30, des deux bagads représentant les clubs finalistes, qui se produiront ensemble pendant une demi-heure sur la pelouse du Stade de France. »

Cependant la plus grande incertitude règne : personne ne sait réellement qui interprétera le “Bro Gozh ma zadou” samedi pour la finale. Alan Stivell, par exemple, qui semblait en être l’interprètre naturel pour un temps, ne semble plus être retenu officiellement. Mais il semblerait qu’il y croit toujours. Selon le quotidien régional Ouest-France, c’est le groupe de chants de marins Mouez Port-Rhu de Douarnenez qui aurait été choisi pour le chanter. A moins que ce ne soit finalement une simple version enregistrée, comme le souligne d’autres sources…

Interrogé sur le site de Ouest-France, le responsable du bagad de Cesson-Sévigné qui accompagnera les Rennais a dit que le “Bro Gozh” n’était pas au répertoire de son bagad. Mais il a aussi par de sa joie de participer à l’événement : « C’est une grande fierté pour nous d’accompagner le Stade Rennais. Beaucoup de bagadoù rêveraient d’être à notre place ».

Quant-au bagad de Guingamp, il fait part de son emploi du temps de samedi, au Télégramme de Brest : « 17 h 45, on commence à jouer pour l’arrivée des joueurs. Puis, à 19 h 15, on entrera sur la pelouse du Stade de France sans jouer mais avec le Bro gozh qui sera chanté », détaille ainsi Iwan Hellien. « Ensuite, nous jouerons Tri martolod yaouank avec le bagad de Cesson pendant quinze minutes. On sera 100 musiciens au total. Ça promet ! » .

Alors, qui pour jouer le “Bro Gozh ma zadou” ? La question reste posée… Réponse samedi, vers 19h30 !

Petit rappel historique : l’hymne breton “Bro Gozh ma zadou” (”Vieux pays de mes ancêtres”), écrit par l’écrivain Breton François Jaffrenou en 1898 et composé par le Gallois James James, garde une valeur particulière pour les Bretons du fait notamment qu’il ait été entonné par des otages du camp de Chateaubriant, le 15 décembre 1941, lorsque le Dr Jacq (militant communiste et médecin au Huelgoat) fût fusillé par des soldats nazis.

Ecoutez le Bro Gozh ma zadou (par Tri Yann)

————————————————————————–

Suivent les paroles en Breton (et en Français) :

 

“Bro Gozh ma zadou” (Vieux pays de mes ancêtres)

Ni, Breizhiz a galon, karomp hon gwir Vro !
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-do.
Dispont kreiz ar brezel, hon tadoù ken mad,
A skuilhas eviti o gwad.

(Nous Bretons de coeur, nous aimons notre vrai pays !
L’Arvor est renommée à travers le monde.
Sans peur au coeur de la guerre, nos ancêtres si bons
Versèrent leur sang pour elle.)

[Refrain :
O Breizh, ma Bro, me ’gar ma Bro.
Tra ma vo mor ’vel mur ’n he zro.
Ra vezo digabestr ma Bro !]

(O Bretagne, mon pays, que j’aime mon pays
Tant que la mer sera comme un mur autour d’elle.
Sois libre, mon pays !)

Ar Vretoned ‘zo tud kalet ha kreñv ;
N’eus pobl ken kaloneg a zindan an neñv,
Gwerz trist, son dudius a ziwan eno,
O ! pegen kaer ec’h out, ma Bro !

(Les Bretons sont des gens durs et forts ;
Aucun peuple sous les cieux n’est aussi ardent ;
Complainte triste ou chant plaisant s’éclosent en eux.
O ! Combien tu es belle, ma patrie !)

[Refrain]

Breizh, douar ar Sent kozh, douar ar Varzhed,
N’eus bro all a garan kement ‘barzh ar bed,
Pep menez, pep traonienn, d’am c’halon zo kaer,
Enne kousk meur a Vreizhad taer !

(Bretagne, terre des vieux Saints, terre des Bardes,
Il n’est d’autre pays au monde que j’aime autant ;
Chaque montagne, chaque vallée est chère dans mon coeur.
En eux dorment plus d’un Breton héroïque !)

[Refrain]

Mar d’eo bet trec’het Breizh er brezelioù braz,
He yezh a zo bepred ken beo ha bizkoazh,
He c’halon birvidik a lamm c’hoazh ‘n he c’hreiz,
Dihunet out bremañ, ma Breizh !

(Si autrefois Bretagne, tu as fléchi durant les guerres,
Ta langue est restée vivante à jamais,
Son coeur ardent tressaille encore pour elle.
Tu es réveillée maintenant ma Bretagne !)

xxx xxxx xxx

Et juste pour le plaisir… Alan Stivell : “Tri Martolod” et “Brian Boru”


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • heliogabale boug14 9 mai 2009 13:02

    Je ne vois pas pourquoi on refuserait de faire chanter l’hymne breton, je ne crois pas que ça soit un acte anti-français...surtout quand on voit comment Sarkozy, symbole de l’anti-France par excellence gouverne ce pays...s’il est là j’espère qu’il sera sifflé et je crains que refuser au public de faire retentir l’hymne breton ne les pousse à siffler la Marseillaise...enfin, on verra


    • jason 9 mai 2009 13:22

      arretez donc avec cet hymne facho ! par pitié !!!

      bon je remet le lien... à lire absolument !

      http://www.communautarisme.net/Le-Bro-Goz-hymne-national-breton-,-le-druide-et-le-Reich_a336.html


      • La Taverne des Poètes 9 mai 2009 13:24

        Cherchez plus : c’est moi !


        • Entada Entada 9 mai 2009 16:36

          ah non Assurancetourix , toi tu es bayonné et suspendu au chêne ce soir (humour !)



        • boutiamit boutiamit 9 mai 2009 16:29

          bien d’accord avec Jason :
          qu’est ce qu’un « hymne » nationaliste vient faire avec un jeu qu’on appelle sport.
          pour ceux qui ne le savent pas, la plupart des chants « guerriers » bretons viennent d’ un truc qui s’appelle breizh atao ; fascistes depuis les années 20 ils ont trouvé leur heure de « gloire » en 41 en s’amourachant et en pactisant avec les nazis... merci les gars.
          Et au fait, « tri martolod... » c’est une belle chanson qui raconte l’histoire glorieuse de 3 mecs en « piste » et qui choppe une chaude pisse (texto) ; j’aime bien alain Stivell, mais juste quand j’ai une bonne « charetée » ; ceci dit le foot, la bière, ça va bien ensemble, Mais pas les « trucs »qui rapelle les guerres...
          un morbihanais.
           


          • Lediazec Lediazec 9 mai 2009 16:33

            Cela expliquerait peut-être l’absence du chef de l’état pour cette finale historique. Dis-donc, la Taverne, t’as beaucoup de prétentions. C’est moi qui chante ce soir. Pourquoi ? Parce que j’ai la double nationalité : je suis celtibère !


            • Shaytan666 Shaytan666 9 mai 2009 18:55

              On pourrait peut-être demander à Francis Lalanne, à moins qu’il ne doive aller chez Ruqier prendre sa revanche  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès