Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Rallye de Nouvelle-Zélande : Latvala gagne dans les derniers (...)

Rallye de Nouvelle-Zélande : Latvala gagne dans les derniers mètres

Jari-Matti Latvala s’est imposé dans les derniers mètres du Rallye de Nouvelle-Zélande mais sans en avoir remporté aucune des épreuves spéciales. Il devance Sébastien Ogier qui aura brillé tout au long de la course avant de faire une faute rédhibitoire à trois virages de la fin et Sébastien Loeb auteur d’une remontée épique au cours de la seconde journée de course.

WRC.NOUVELLE-ZÉLANDE/J1 : Petter Solberg revient au sommet

Pour la première fois de cette saison, Petter Solberg a hissé sa Citroën C4 privée au sommet du classement général provisoire à l’issue d’une étape. Alors qu’il avait été le premier leader de la course, le leadership est ensuite passé à Sordo puis à Ogier avant de lui revenir de nouveau. Si les écarts avec ses premiers poursuivants, Latvala, Ogier et Sordo, restent faibles, le Norvégien a déjà pris ses distances avec Hirvonen, qui est resté très discret, mais surtout avec Loeb qui, auteur d’une grosse touchette dans l’ES4, pointe à la 7ème place avec 1’19"de retard.

Une fois de plus Ogier impressionne au cours de cette première étape et signe quatre meilleurs temps dont un qu’il partage avec Loeb. Pour l’Alsacien la suite de l’épreuve se résumera donc à une course poursuite pour tenter de remonter le plus haut possible au classement général et le fait qu’il ne devra plus ouvrir la route les jours suivants, il ose croire en ses chances d’arriver à accrocher une place sur le podium final.

On attendra au cours de l’étape de samedi de voir quelle sera l’attitude d’Hirvonen qui n’étant que 4ème sur la route jouira d’une belle opportunité de pouvoir ainsi dépasser au classement Ogier, Sordo et Latvala, qui le cas échéant pourrait s’effacer devant son chef de file.

WRC.NOUVELLE-ZÉLANDE/J2 : qui pour arrêter les Sébastiens ?

Les Sébastiens, Ogier et Loeb, ont dominé de la tête et des épaules la seconde journée du Rallye de Nouvelle-Zélande, et ce sur des secteurs chronométrés que tous les pilotes ont trouvé plus glissants que ce à quoi ils s’attendaient. A eux deux ils ont remporté toutes les spéciales au programme, deux pour le premier et six pour le sextuple champion du monde.

Loeb avait prévenu tout le monde vendredi en disant qu’il serait constamment en mode ’full attack’ pour remonter au classement général et il n’est pas homme à manquer à sa parole pour ce genre d’affirmations. Il a tenu tout au long de la journée un rythme d’enfer auquel seul Ogier a su répondre en préservant sa position de leader du classement général en fin d’étape mais aussi en confirmant son statut de technicien de surface qualifié pour l’ultime journée de course.

Comme prévu, Petter Solberg, en raison de sa position d’ouvreur, n’a eu d’autre choix que de perdre les secondes par poignées et se retrouve 6ème au classement. Mais l’essentiel pour lui, au statut précaire de pilote privé, n’est-il d’avoir eu les bénéfices médiatiques de sa belle prestation de vendredi ?

Troisième, Jari-Matti Latvala mène le wagon des ’non-Séb’ et rétrograde d’une place, tandis que Dani Sordo ne doit de rester à sa position de la veille, 4ème qu’au recul de Solberg. Hirvonen est loin de convaincre en terre de kiwis, il se contente de suivre, mais depuis le début de l’épreuve, il n’est jamais dans le rythme des meilleurs et, en tombant dans le piège du sur pilotage, a même fait une faute dans le premier secteur chronométré.

Après être parti à la faute vendredi dans l’ES4, Loeb ne s’attendait probablement plus à pouvoir briguer la victoire mais seulement un podium. Il est désormais bien parti pour s’imposer dimanche et augmenter encore son avance sur Hirvonen au championnat. Car il y a évidemment fort à parier qu’Ogier sera ’invité’ à s’effacer en vue du but et d’ainsi se rapprocher encore un peu plus de la place d’équipier de Loeb en 2011 !

WRC.NOUVELLE-ZÉLANDE/J3 : Victoire de Latvala dans les derniers virages

La dernière étape du Rallye de Nouvelle-Zélande a été pour le moins étonnante. Alors que le samedi soir, tout le monde était encore en admiration devant la leçon de pilotage magistrale que Loeb venait de donner en huit chapitres et que la victoire semblait lui tendre les bras, tout a basculé pour lui dans le premier passage dans Whangaa Coast, la célèbre spéciale qui longe la mer de Tasmanie. En quatre chronos, l’épreuve a désigné trois leader différents et le dernier s’appelle Jari-Matti Latvala qui s’impose dans les derniers virages, d’un ultime coup de reins. Il se passe toujours quelque chose en Nouvelle-Zélande !

Première scène de ce film à rebondissement, la spéciale mixte ES18 qui voit Loeb prendre logiquement le commandement de la course en profitant néanmoins d’une faute d’Ogier. Aux commentaires de fin de spéciale, on sent déjà la nervosité s’installer parmi les pilotes du top5.

ES19, Whangaa Coast est là. Une spéciale au décor grandiose qui va connaître une scène inattendue, Loeb sort de la route, en endommageant fortement la carrosserie de sa voiture mais la mécanique n’a pas souffert. Ogier redevient alors le nouveau leader d’une course qui a changé de physionomie et dont l’issue devient indécise puisque cinq pilotes peuvent maintenant prétendre à la victoire !

Loin de capituler, car il sait que 40 km chronométrés sont encore à disputer, Loeb repart dans la ES20 avec une hargne qui ne l’aura pas quitté de toute l’épreuve, il s’impose devant Ogier qui résiste, sentant qu’une première victoire en WRC pourrait se jouer dans la dernière spéciale.

Ogier a vu juste, Whangaa Coast va une fois de plus décider du vainqueur de ce Rallye de Nouvelle-Zélande mais le dénouement de l’intrigue ne va pas répondre à ses espérances. La pression aidant, Ogier part à la faute à quelques hectomètres de la fin, et dans un dernier effort Latvala s’impose dans cette épreuve au cours de laquelle il n’a remporté aucune spéciale mais où il aura eu le mérite d’être le seul pilote Ford à avoir pu résister à l’armada Citroën.

Le classement final du Rallye de Nouvelle-Zélande 2010 :

  1. J-M Latvala/M Anttila FIN Ford Focus RS 4h04m09.8s 
  2. S Ogier/J Ingrassa FRA Citroen C4 2.4s  
  3. S Loeb/D Elena FRA Citroen C4 +15.2s
  4. M Hirvonen/J Lehtinen FIN Ford Focus RS +21.3s 
  5. D Sordo/M Marti ESP Citroen C4 +25.8s 
  6. M Wilson/S Martin  GBR Ford Focus RS +3m26.0s 
  7. H Solberg/I Minor NOR Ford Focus RS +6m15.3s 
  8. J Ketomaa/M Stenberg FIN Ford Fiesta S2000 +10m19.3s
  9. F Villagra/J Companc ARG Ford Focus RS  +10m49.8s 
  10. X Pons/A Haro   SPA Ford Fiesta S2000 +11m13.4s

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Pascain Pascain 15 mai 2010 10:33

    « Sébastien Ogier qui aura brillait »
    Sébastien Ogier qui aura brillé
    On peu remplacer par le verbe finir :
    Sébastien Ogier qui aura fini
    et non pas :
    Sébastien Ogier qui aura finissait.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jpol.ren

jpol.ren
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès