Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Rallye de Turquie : Victoire de Loeb

Rallye de Turquie : Victoire de Loeb

La 4ème manche du championnat du monde des rallyes, WRC, a eu lieu en Turquie et s’est terminée sur une nouvelle victoire du Français Sébastien Loeb qui creuse ainsi son avance au classement du championnat des pilotes.

WRC.TURQUIE/J1 : Ogier résiste et les autres se placent .

Sébastien Ogier pointe en tête du rallye de Turquie, 4e manche du Mondial WRC, après les neuf épreuves spéciales de la 1ère journée, les Citroën C4 ayant fait main basse sur huit des neuf spéciales que comptait la journée.

Le classement général a été figé à la mi journée, et la boucle de l’après-midi a seulement creusé légèrement les écarts minimes entre les pilotes du top6 qui se retrouvent dans un mouchoir de poche de 27,5".Autant dire que la journée de samedi sera très disputée, avec des cadences élevées, puisque tout est possible et qu’une bonne position sur la route pourrait être un avantage très rétributeur en terme de places au classement général.

Dani Sordo a tout le temps gardé le contact avec le leader à qui il ne concède que 5"5 et précède Mikko Hirvonen de seulement 7" qui est le seul pilote de Focus à avoir signé un meilleur temps, dans l’ES2. Viennent ensuite, idéalement placés pour la journée de samedi, Petter Solberg et Sébastien Loeb qui sont dans la ligne de mire de Latvala qui ferme le top6.

WRC.TURQUIE/J2 : Loeb prend le leadership.

A l’heure de la pita, les changements au classement général commencent, comme prévu, à se succéder. La première nouvelle fut la sortie de Latvala dans la première spéciale du jour. Il partit en tonneau mais l’équipage, heureusement indemne, qui a pu rejoindre l’arrivée a été contraint, jusqu’à la halte de mi-journée, à composer avec une voiture meurtrie.

Hirvonen est ensuite passé à l’attaque dans l’ES11, reprenant 7.1"au leader Ogier et se plaçant ainsi en seconde position au général provisoire. Mais dans le chrono suivant, Loeb et Ogier ont haussé le ton pour contenir les assauts du Finlandais qui reste à 12.4" du leader.

Vient ensuite au tour de Petter Solberg, qui s’était déjà imposé dans l’ES10, de mettre de la pression en remportant le dernier chrono de la boucle du matin alors qu’Hirvonen, une fois de plus bien seul dans le clan Ford, marque le coup et se fait distancer par un quatuor de Citroën C4. De retour à l’assistance, le classement général prend une tournure bien différente avec Ogier toujours en tête, devant P.Solberg, Hirvonen, Loeb et Sordo qui est seulement séparé du leader par 15.2".

Après la pose de midi, la première spéciale a constitué un round d’observation mais dès l’ES15, les surprises ont recommencé avec un pneu éclaté pour Ogier qui l’a obligé de changer de roue et d’abandonner son leadership à Loeb. L’Alsacien qui rongeait son frein jusqu’alors a bien senti qu’il fallait essayer de creuser les écarts et il le fit en gagna le scratch et en rajoutant 6"à Solberg et à Hirvonen. Mais les deux lascars réagirent dans la suivante, ne concédant que 1.7" pour Hirvonen et 2.8" pour Solberg.

La dernière spéciale de la journée a encore vu une victoire de Loeb devant Hirvonen qui sa réduire son écart sur P.Solberg à 1.1" tout en conservant sa 3ème place au général, synonyme d’une très bonne position sur la route lors de la dernière étape.

WRC.TURQUIE/J3 : Loeb ne laisse le soin de gagner à personne.

Les deux premières spéciales de la dernière journée du Rallye de Turquie, Deniz1 et Mudarli1, ont été annulées par les organisateurs en raison des averses de la nuit, les routes étaient devenues impraticables tant les coulées de boues étaient abondantes. Ceci a bien sûr fait les affaires de Sébastien Loeb, qui ouvrait la route et dont l’avance sur ses poursuivants était faible, car moins il fallait couvrir de kilomètres et moins il était pénalisé par sa position sur la route.Les pilotes se sont donc retrouvé à courir une seule spéciale dans la matinée, l’ES20, que Loeb a gagné devant Solberg mais où Hirvoen a perdu tout espoir de conquérir la seconde position suite à une crevaison qui lui fit perdre 40" mais pire, il dut laisser passer Sordo devant lui au classement général provisoire.Les conditions de routes étant meilleures que tôt matin, les pilotes furent lâchés dans Deniz. Loeb attaqua dans des conditions très difficiles mais c’est Sordo qui poussa le plus fort mais…ne vit pas le finish du chrono alors qu’il avait les meilleurs temps partiels, une touchette endommagea sa suspension et le stoppa dans la spéciale. Ce ne fut pas plus simple pour Solberg qui sortit aussi en perdant quelque secondes, ni pour Ogier qui percuta légèrement la voiture de Sordo à l’arrêt ! L’ES 22 n’apporta plus de nouveaux bouleversements mais permit à l’Alsacien d’accroître encore son avance sur Solberg qui est maintenant pointé à 51.6" et Hirvonen à 1’35.8".La dernière spéciale ne fut plus qu’une formalité pour Loeb qui se permit de la remporter comme toutes les autres de la journée et de signer de bien belle façon sa 57ème victoire WRC de sa carrière, la 3ème consécutive de cette saison 2010.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • A. Nonyme A. Nonyme 27 avril 2010 12:00

    Au cours de ce rallye, lors de la 3ème étape, Loeb a battu son record de saut en longueur : 85 mètres !!! C’est encore plus long que les sauts sur les toboggans finlandais ! Une page FaceBook « Officielle » de Loeb (celles qui existent sont faites par ses fans) devrait sortir dans une quinzaine de jours selon la rumeur de radio paddock. Si c’est le cas, j’y publierai une vidéo comparative des 5 premiers pilotes sur cette bosse qu’un ami m’a envoyé. A suivre...


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 avril 2010 13:11

      @ noname,

      « Loeb a battu son record de saut en longueur : 85 mètres !!! » injuste, ce record est détenu par mercedes aux 24 h du mans avec deux cent cinquante mètres ; http://www.youtube.com/watch?v=Ow3rxq7U1mA&feature=related ,


    • A. Nonyme A. Nonyme 28 avril 2010 08:47

      Mouais Lisa, mais ce n’était pas un saut en longueur, c’était un salto arrière...


    • worf worf 27 avril 2010 13:05

      même si je suis un amateur de sport mécanique, je ne vois pas l’intérêt pour agoravox de publier des comptes rendus de courses, matchs, épreuves ; c’est la porte ouverte à une dérive.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 avril 2010 13:12

        @worf,

        hé ho, relax, il ne se passe rien dans l’actu à part la burqa...

        Ces victoire de Citroën et Loeb sont une respiration.


      • worf worf 27 avril 2010 13:41

        ah bon, il n’aurait que la Burqa ?

        Et l’extradition des Etats-Unis de l’ancien dictateur panaméen Manuel Noriega ;
        La manifestation des agriculteurs sur Paris ;
        La crise politique belge ;
        La situation économique grecque ;
        Procès Pasqua ;
        L’exploit de Oh Eun-sun, 1° femme ayant gravi les 14 plus hauts sommets du monde ;
        les grandes villes portugaises paralysées ;
        etc.
        Effectivement, l’actualité est pauvre, parlons sport !


      • A. Nonyme A. Nonyme 28 avril 2010 08:49

        Worf, achète un journal, tu soutiendras la presse !


      • kitamissa kitamissa 27 avril 2010 14:55

        un saut record également,c’est celui de Pierre Levegh au Mans en 1955 au volant de la Mercedes 300 SLR ,à décollé devant les tribunes et fauchant et tuant plus de 80 spectateurs !

        pour un beau saut c’était un beau saut !


        • A. Nonyme A. Nonyme 28 avril 2010 11:03

          Hélas. En 1955, la sécurité était inexistante aux 24 Heures. On s’asseyait dans l’herbe au raz de la piste avec la glacière. Le moindre écart de pilotage ou d’accident technique pouvait tourner au drame. Dans les même années, au GP de Monaco, il y avait même des voitures en stationnement le long de la piste !!! Ajoute à ça le casque en cuir et la combarde « chemisette »... On peut le voir sur ce document exceptionnel.


        • Dzan 28 avril 2010 10:27

          Et le plus grand saut de CO² ?
          Ca prouve quoi maintenant ce cirque automobile ?

          Et nous on nous taxe pour nous chauffer !


          • A. Nonyme A. Nonyme 28 avril 2010 10:36

            Dzan, le mieux serait sûrement d’interdire l’aviation, de fermer les autoroutes et de demander aux volcans de ne pas entrer en irruption voire peut-être de demander aux vaches de ne plus péter. La constance avec les « Mollah verts », c’est de regarder par le petit bout de la lorgnette.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jpol.ren

jpol.ren
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès