Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Socrates

Socrates Brasileiro Sampaio de Sousa Vieira de Oliveira vient de nous quitter à l'âge de 58 ans. Socrates était un talentueux et élégant joueur de football. Il était également médecin diplômé de la prestigieuse faculté de San Paulo. Mais il était avant tout un militant. Jusqu'à sa mort, il n'a jamais renié ses convictions progressistes. Il a toujours dénoncé le « foot-business » et l'utilisation par la classe dominante de ce sport populaire pour servir ses intérêts économiques et idéologiques.

Contrairement à la plupart des footballeurs brésiliens, Socrates n'a pas courbé l'échine face à la dictature militaire (1964-1985) qui sévissait au Brésil. Bien au contraire, en utilisant son talent de grand joueur, il a fondé au sein de son équipe Corinthians de San Paolo la « Démocratie Corinthiane ». Ce système qui permettait aux joueurs de prendre totalement en charge le destin de leur club, était une expérience audacieuse comparativement à la gestion en vigueur dans tous les autres clubs du monde basée uniquement et strictement sur la réalisation du profit. C'était également une manière de dénoncer le contrôle et la mainmise de la dictature non seulement sur le football, sport populaire par excellence au Brésil, mais aussi sur tout un peuple. Ce fait unique dans l'histoire récente du football, dominée par la corruption, le dopage et les scandales en tout genre, était un acte politique courageux, d'autant plus que cette terrible dictature, soutenue par les États-Unis, ne tolérait aucune contestation aussi symbolique soit-elle.

Socrates et ses camarades transformaient les stades en lieux de contestation de la dictature. Nulle publicité idiote payée par telle ou telle marque sur leurs maillots, mais seulement des slogans politiques contre la junte militaire.

S'il est difficile de déterminer la part de cette équipe courageuse dans le renversement de la dictature, on peut néanmoins dire qu'elle y a largement contribué en utilisant la magie du football.

« Quand Lula est arrivé au pouvoir, il y a eu une liste de ‘ministrables’ qui a circulé, et j’étais dedans, mais j’ai pris les devants, et j’ai dit ‘non’. Je ne crois pas trop à la politique institutionnelle »(1) confessait Socrates. Il avait une autre conception du combat politique.

Puisse le combat de Socrates servir d'exemple aux nouvelles générations de sportifs pour débarrasser le sport non pas d' une quelconque dictature militaire, mais d'une autre dictature beaucoup plus dangereuse, celle de l'argent.

Mohamed Belaali

http://belaali.over-blog.com/

-------------------------

(1) http://www.sofoot.com/la-mort-de-socrates-150501.html


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • jaja jaja 6 décembre 2011 08:34

    "« Quand Lula est arrivé au pouvoir, il y a eu une liste de ‘ministrables’ qui a circulé, et j’étais dedans, mais j’ai pris les devants, et j’ai dit ‘non’. Je ne crois pas trop à la politique institutionnelle »(1) confessait Socrates. Il avait une autre conception du combat politique.« 

    Ah tiens je ne le savais pas ça.... Sans doute que ce grand joueur connaissait l’adage de nos anciens :
     »homme élu, homme foutu"


    • Robert GIL ROBERT GIL 6 décembre 2011 09:05

      c’etait un ovni de la planete foot !


      • Constant danslayreur 6 décembre 2011 12:51

        Ou un de ses soleils...

        Outre l’élégance, c’était un vrai gentleman. Si quelqu’un l’a déjà vu tacler un adversaire ou plus généralement prendre un carton jaune mérité, je suis preneur.

        Tout bien réfléchi vous avez raison, OVNI est plus proche de la bonne définition.


      • lemouton lemouton 7 décembre 2011 18:01

        1986 soleil vertical ..

        et ce joueur longiligne, chevelure au vent, flèche jaune qui nous faisait trembler dès qu’il avait le ballon aux pieds..

         Hommage ..
         smiley


      • Jean-paul 6 décembre 2011 10:21

        Erreur de l’auteur ,il est mort a 57ans a Sao Paolo .
        Socrates a participe a 2 coupes du monde 82 et 86 la France gagne contre le Bresil au penalties .Il aura marque 172 gols .Socrates c’est avant tout le club Botafogo de Rio .
        83 meilleur joueur d’amerique latine
         Obrigado por los lindos gols ,pelo futebol magistral que so Socrates tinha .
        Obrigado Doutor !


        • JL JL1 6 décembre 2011 12:15

          Ils ne vivent pas vieux, les sportifs de haut niveau de nos jours ! Hélas !


          • King Al Batar King Al Batar 6 décembre 2011 12:56

            Ce mec la m’a vallu une exclusion en cours de philo quand j’etais gosse !
            Cest le grand frere de Rai,autre très gran monsieur du foot Brésilien (et du PSG de la grande époque)
            RIP Socrates...


            • A. Nonyme A. Nonyme 6 décembre 2011 14:09

              C’était un magnifique footballeur, d’une élégance rare sur un terrain. Autre chose que nos petits merdeux grévistes...


              • Joel Spiggott Joel Spiggott 7 décembre 2011 00:48

                Socratès n’était pas seulement le grand joueur brésilien du début des années 80. C’était aussi un grand monsieur.


                • Mor Aucon Mor Aucon 7 décembre 2011 01:35

                  Ah merci pour cet article. Un génie est mort. Au Brésil, le passage de star médiatique à figure politique est quasiment automatique. Lui, a su résister mais il est mort alcoolisé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mohamed Belaali


Voir ses articles







Palmarès