Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Top 14 : la valse des équipementiers

Top 14 : la valse des équipementiers

L’inflation toucherait-elle également les équipementiers dans le rugby ? Longtemps la chasse gardée des ’grands’ équipementiers du rugby comme Nike, Adidas ou Puma, de nouveaux acteurs cherchent à pénétrer ce cercle fermé des clubs du Top14.

Il est vrai que la médiatisation accrue du rugby avec notamment la diffusion de tous les matchs du Top14 et du Tournoi, tous les matchs des équipes françaises en H Cup, plus quelques matchs en Challenge Européen, offre aux sponsors une visibilité supplémentaire forte et un meilleur retour sur investissement.

Cette année, le mouvement s’est amplifié par le retrait ’forcé’ de Canterbury. La célèbre marque aux trois CCC équipait en effet quatre clubs du Top 14 et un de ProD2 (Clermont, Castres, Perpignan, Bayonne, Dax) ; Après la reprise de la marque en 2009 par JD Sport, il semble que la stratégie du groupe ait changé ; En plus des clubs français, Canterbury s’est également retiré du sponsoring de l’Irlande et de l’Australie.

Mais outre le simple changement d’équipementier c’est une évolution plus structurelle qui semble s’imposer chez les clubs du Top14 ; En effet, si avant le spécialiste du rugby était la règle (Canterbury, ForceXV, Gilbert), aujourd’hui, les clubs semblent se tourner vers des généralistes multi-sport comme Nike (Toulouse), Adidas (Stade Français), Puma (Biarritz), Kappa (Brive, Bayonne, Racing), voire vers des acteurs extérieurs au milieu du rugby.
Ainsi, la marque Dia 7 s’est offert le RC Toulon aux détriments de Puma, l’ancien équipementier qui a préféré jeter l’éponge et se concentrer sur Biarritz et l’Irlande. Et contrairement à ce qu’affirme Jean-Luc Errant, directeur de la marque, il semble bien que ce soit une surenchère qui ait permis d’emporter le contrat.

Un budget d’environ 400 000 € a même été évoqué, là où les équipementiers 100% rugby type Gilbert ou ForceXV proposent des budgets de l’ordre de 150 000 € pour des clubs du Top14. Errea aurait décroché le contrat du club champion de France, Perpignan, pour 230 000 €.

L’autre raison du changement est l’approche marketing : les clubs ont compris que les recettes liées à la vente de produits dérivés et replicas de maillots pouvait devenir une source substantielle de revenus. Les produits dérivés et le merchandising au Stade Toulousain généreraient près de 10% des recettes totales du club.
Dans cette approche tous les équipementiers ne partent pas à armes égales : des spécialistes rugby comme ForceXV proposent une gamme sportswear très restreinte comparativement à ce que pourra proposer Dia 7 au RCT.

Mais le simple fait de prendre un généraliste plutôt qu’un spécialiste ne garantit pas forcément une gamme supporter très large ; Adidas avec le Stade Français ou Nike avec le Racing-Métro ne fabriquent qu’une ligne minimaliste. En réaction, ces clubs développent en parallèle leur propre collection, de façon externalisée pour le Stade Français et en interne pour le Racing.

Cette solution leur permet d’élargir considérablement leur offre même si elle n’est pas aux couleurs de l’équipementier officiel.

Force est de constater que le marché n’est pas encore arrivé à maturité et que de nombreuses évolutions sont à prévoir. Le rugby est-il en train de marcher dans les pas du Football roi ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • baribal baribal 25 avril 2010 21:52

    Quel dommage que ce magnifique sport prennent le virage du foot business où les équipementiers régissent les lois du sport !
    Il est temps de remettre l’église au milieu du village au risque de continuer à voir le cochon dans le maïs !
    baribal

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Boutiquerugby


Voir ses articles







Palmarès