Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Un avenir en jaune pour Pierre Rolland ?

Un avenir en jaune pour Pierre Rolland ?

Il a impressionnée son monde le long des vingt et un virages de l’Alpe d’Huez en déposant à quelques encablures de l’arrivée le dossard n°1 d’Alberto Contador. Paré de blanc sur les Champs Élysées, le coureur d’Europcar redonne des couleurs au cyclisme français, au coté de l’inévitable Thomas Voeckler. Pour autant, sa prestation sur la Grande Boucle lui permet-elle d’envisager une victoire finale dans les années à venir ?

Un Tour impressionnant

Pour son troisième Tour de France, le coureur d’Orléans a prouvé qu’il faudrait compter sur lui à l’avenir. Toujours présent dans le groupe des meilleurs lors des arrivées en altitude, le natif de Gien a démontré de belles facultés et fait naitre de beaux espoirs chez les suiveurs français, privés de grands champions depuis des lustres. On se disait alors que Rolland ne faisait qu’un travail d’équiper que seul le maillot jaune de Voeckler le poussait à accomplir. C’était jusqu’à la 19ème étape et sa victoire en costaud devant le triple vainqueur du Tour. Depuis, les supporters du cyclisme français se prêtent à rêver d’un avenir en jaune pour leur nouveau chouchou. Mais Pierre Rolland est-il capable de terminer sur la plus haute marche du podium de la Grande Boucle ?

Un parcours favorable

21ème de son premier Tour de France en 2009, meilleur jeune en 2011. La progression du coureur d’Europcar lui permet d’ambitionner de belles années dans le peloton. Peut-on dire pourtant que ce maillot blanc lui ouvre les portes de la gloire ? Pas évident aux vues des statistiques. Depuis vingt ans, seul trois vainqueurs du classement du meilleur jeune ont ensuite remporter le Tour. Il s’agit de Pantani, Ullrich et Contador. Même si de beaux palmarès ont accompagné les autres lauréats de ce classement (Andy Shleck, Cunego, Popovytch, etc), la victoire dans le Tour est loin d’être une évidence pour les précédents maillots blancs.

Seul l’avenir nous dira si Pierre Rolland est capable de remporter le Tour de France. Toujours est-il qu’il est maintenant un coureur à suivre sur les grands tours. Les plus superstitieux d’entre nous se rappellent que le dernier vainqueur français de la Grande Boucle s’appelle Bernard Hinault, tout comme le dernier français à avoir levé les bras au sommet de l’Alpe d’Huez... avant que Pierre Rolland ne remette les compteurs à zéro.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • anarcococo 28 juillet 2011 20:59

    Il est dommage qu’un tireur dingue est venu gâché la fête au même moment...


    • kitamissa kitamissa 29 juillet 2011 11:56

      ce garçon est encore jeune et semble facile sur un vélo, maintenant, il faut également de l’ambition et une équipe assez forte pour soutenir un éventuel leader ..


      et de la chance également ..Poulidor a été en son temps 1er Cycliste Pro Mondial sans avoir gagné le Tour ,ce Tour qui lui a toujours échappé pour des coups du mauvais sort pendant ses nombreuses participations .

      le talent entre en jeu également ,des petits nouveaux par le passé sont devenus de grands patrons du cyclisme ...Anquetil, Fignon,Hinault,Thévenet,Bobet.....

      alors tous les espoirs sont permis !

      à chacun sa chance !

      • Fergus Fergus 29 juillet 2011 13:09

        Bonjour à tous.

        Pantani, Ullrich et Contador : trois dopés !

        Ce sport n’a malheureusement toujours pas tourné la page, et le Tour 2011 a été inquiétant à plusieurs égards. Notamment par l’absence totale de défaillance chez les protagonistes de permier plan. Etonnant, eu égard au menu proposé !


        • chroniqueduninconnu 29 juillet 2011 17:44

          Une belle défaillance de contador quand même !


        • asterix asterix 29 juillet 2011 14:01

          A son âge, tant Merckx que Hinault avaient déjà tout renversé sur leur passage.
          Je souhaite à Rolland une belle carrière et même un maillot jaune qui vous échappe depuis 25 ans. Mais bon, reconnaissons ensemble que sa magnifique victoire à L’Alpe d’Huez, il la doit aussi aux circonstances de course, à l’exemple de celle de mon compatriote Vandendert au Plateau de Bieilles, lui qui n’aurait pas gagné non plus et certainement pas reçu son bon de sortie si son leader Van Den Broeck n’avait pas dû abandonner sur chute.
          Etant quand même très légèrement nationaliste belge francophone, je trouve que le plus bel exploit du Tour, c’est Philippe Gilbert, ancien élève de Marc Madiot, qui l’a à son actif. En gagnant la première étape, il est resté invaincu depuis le 18 avril, soit un peu moins de trois mois.
          Chapeau quand même à Rolland, rien à redire. Vite la confirmation !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès