Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Un géant aux pieds d’argile

Un géant aux pieds d’argile

Petroleum, Panem et Circenses

La chute du colosse.

Le sport quand il se donne sans état d'âme aux puissances de l'argent est une triste représentation d'une société parfaitement inégalitaire et absurde. C'est le cas naturellement du football qui aime à exacerber le pire de tous les travers qui fondent ce monde en plein naufrage. L'argent y coule à flots pour faire rêver des spectateurs qui appartiennent souvent à la classe des laissés-pour-compte. Le rêve, sans doute, leur donne l'illusion d'appartenir à cette fiction honteuse.

Le Paris Saint Germain a placé la barre si haut que c'en est parfaitement ridicule. Cette équipe, construite à coups de millions, est sans rivale au niveau national. Le championnat de France n'est plus qu'une simple formalité où un colosse écrase des équipes qui ne pourront jamais rivaliser. Les plus acharnés des spectateurs s'enthousiasment alors d'une domination sans partage, d'un suspense totalement inexistant. La glorieuse incertitude du sport s'est dissoute dans les pétrodollars du Qatar.

Le suspense est désormais la nature de la victoire de ces glorieux mercenaires. Vont-ils se donner la peine d'exprimer leur talent et punir la pauvre équipe qui leur est offerte en pâture ? Se contenteront-ils de faire le minimum syndical pour se préserver, économiser leurs forces, facturées si chères ? Comme ce doit être exaltant !

La seule compétition qui compte pour nos joyeux princes est européenne. La coupe des champions est leur Graal : leur objectif essentiel, tant tout ce qui se présente au niveau national va de soi, faute d'incertitude. Mais comment peut-on briller dans quelques matchs de haut niveau quand, toute l'année, on se balade les mains en haut du guidon ? Il y a une méconnaissance du sport chez nos joyeux financeurs de l'absurde qui me sidère …

À évoluer dans un championnat sans difficulté pour eux, les virtuoses du ballon rond en oublient de faire leurs gammes. Ils sont forcément en incapacité à hausser le ton quand surgit la montagne à gravir, eux qui se sont habitués à franchir de pauvres monticules informes et sans consistance. Seule la compétition quand elle est exigeante prépare aux grands rendez-vous ; les entraîneurs sérieux, vous le diront.

Mais chacun peut gaspiller sa fortune comme il l'entend : c'est là toute la grandeur de ce libéralisme sans morale. Ne cherchons pas à rationaliser ce qui échappe à toute logique. Nous n'avons qu'à nous réjouir de la chute du colosse dans sa petite cour nationale. La défaite des géants, face aux gamins de Lyon, a quelque chose de réjouissant. La morgue et la prétention que ces beaux messieurs, bien trop payés et qui s'imaginaient terminer la saison invaincus, se fracassent sur ces fessées salutaires.

Les Gones leur ont donné la leçon, la plus importante qui soit : l'envie est supérieure au fric. Leur enthousiasme a balayé la suffisance des banquiers prétentieux, des icônes bien moins sages que des images. Il y a toujours une place pour briser les empires, pour casser les chaînes qu'on nous met aux pieds, abattre les colosses qui dominent le monde. C'est la seule leçon que je veux retenir de cet épiphénomène sportif sans importance.

Les acharnés du ballon rond continueront de croire au rêve du Qatar. Le jeu est préférable au pain : on le sait depuis fort longtemps et les nouveaux maîtres de la France vont encore manipuler les cerveaux disponibles. Tout ceux qui comptent dans le monde des politiques et des vedettes continueront de se presser dans les tribunes de cette succursale de la mondialisation inique, cautionnant ainsi l'opium d'un peuple qu'ils sont incapables de rendre heureux.

Je me félicite de la chute du colosse. Je voulais ainsi exprimer mon dégoût pour ce que devient le sport de haut niveau. L'argent a tout phagocyté, il n'y a plus de place pour l'incertitude : le budget fixe les positions, fige la hiérarchie. Le spectacle offert est une caricature orchestrée pour anesthésier un bon peuple, prêt à aduler ceux qui sont indirectement causes de son malheur.

L'argent qui va aux vedettes est forcément détourné de la juste redistribution des richesses mondiales. Nous devrions être effarés d'une telle mascarade, d'une telle arnaque. Tout au contraire, il se trouve des spécialistes pour justifier l'injustifiable et des journalistes pour ne cesser d'abrutir les masses avec les frasques de pauvres pantins en short. Qu'ils aillent tous au diable à coups de chaussures à crampons dans le c... !

Exaspérément leur.

logo_psg_qatar.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 2 mars 11:57


    Les footballeurs vous remercient pour votre formidable aptitude à les soutenir quotidiennement, et à encourager fanatiquement des joueurs qui l’année prochaine joueront chez l’adversaire parce qu’ils seront mieux payés.
    .

    Merci encore,
    de venir nous soutenir plutôt que de lutter pour garder vos derniers droits sociaux, car plus vous serez dans la « mouise » et plus vous aurez besoin de nous pour échapper a votre quotidien, des pains et des jeux disait César, pour vous ce ne sera bientôt plus que les jeux sans le pain. Et avez vous remarquez que souvent maintenant « vos tricolores » ne jouent plus que de bleu vêtu, bleu, symbole de la droite européenne, le rouge a disparu, faudrait quand même pas vous donnez des idées subversives !
    .
    Merci également de ... lire la suite


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 19:48

      @Robert GIL

      Laissons les
      Ce sont des pingouins


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 2 mars 12:00

      Bonjour Nabum


      « Le suspense est désormais la nature de la victoire de ces glorieux mercenaires. »

      Je suggère de les qualifier plutôt de « gladiateur », puisqu’ils remplissent le même rôle dans ce jeu du cirque : fasciner les mécontents et détourner leur adrénaline, fédérer le peuple autour du tyran, et donner l’illusion d’une gloire et d’une fortune accessible rapidement pour les plus modestes.

      • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 19:49

        @M de Sourcessure

        Gladiateurs ? Ils ne prennent aucun risque !


      • oncle archibald 2 mars 12:10

        Une seule solution : interdiction pure et simple du sport professionnel. Le spectacle de ces monceaux de fric étalés sous nos yeux et des caprices d’enfants gâtés des stars de ce show bizz en culottes courtes m’est totalement insupportable.


        • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 19:50

          @oncle archibald

          C’est effectivement la mesure la plus saine


        • Fergus Fergus 3 mars 11:09

          Bonjour, oncle archibald

          Votre souhait n’est pas prêt de se réaliser dans une société où tout se professionnalise.

          Côté foot, et malgré tout le respect que je porte à la cause des femmes, professionnaliser le championnat de France est grotesque, les équipes ayant au mieux le niveau masculin du CFA (4e division chez les hommes).

          Dans « Je hais le football ! », j’expliquais les raisons qui m’avaient détourné du football professionnel. Depuis, se sont ajoutées de nouvelles affaires peu reluisantes, notamment du côté des instances internationales.

          Plus que jamais ce milieu m’écœure.



        • juluch juluch 2 mars 13:21

          Le foot....bof...


          Bien un truc qui ne m’intéresse pas, là ou il y autant de pognon il y a obligatoirement de la merde , de la triche et du gros pipeau !

           Les supporter sont pris pour des cons à applaudir des crétins aux cerveaux d’huîtres qui courent à renfort de millions derrière une balle.......pathétique ! smiley

          • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 19:50

            @juluch

            J’hésite toujours entre pathétique et pitoyable


          • Spartacus Spartacus 2 mars 13:53
            Que faut il être ignare en économie pour en 2016, toujours en revenir a une croyance que la richesse est une valeur absolue qui se ferait en vase communiquant.....

            C’est vrai se serait tellement plus gauchissement « moral » une équipe de bras cassés qui ne gagne rien, n’a aucun talent mais et payé comme des fonctionnaires à l’emploi à vie....

            Imaginez ces salopards de joueurs qui permettent des milliers d’emplois privés les caissières, les cameramans, les vigiles, les vendeurs de canettes, les stadiers, les arbitres, les autocaristes, les compagnies d’avion.
            Et puis la vilaine « image » de ces méchants joueurs qui font produire dans des fringues dans les entreprises de vêtements de sport, pour les salariés des magasines qui relatent leurs exploits, pour les employés des TV, ou de sociétés de produits dérivés......
            Et puis ces vils gens ils dépensent sans compter et permettent de faire vivre les viticulteurs producteurs de bouteilles de champ, des belles voitures et ces gens du bâtiment qui produisent leurs beaux appartements.....

            Que c’est vil les gens riches.....En plus ils produisent de la richesse qui n’existait pas. 

            Heureusement le fonctionnaire gauchiste est rassuré à 29 ans, ils ne sont plus rien....
            A ce moment, l’honneur du gauchiste qui ne produit aucune richesse mais à charge de la société marchande peut enfin savourer sa jalousie d’être limité en revenu par le statut ou il c’est mis en servitude de vie...
            Origine de sa jalousie de l’argent des autres qui eux ne sont pas limités comme lui par ses choix personnels.

            • Auxi 2 mars 14:55

              @Spartagugusse


              Spartagugusse, prends tes gouttes et les cachets bleus du docteur, et file dans ta chambre ! Et plus vite que ça !

            • oncle archibald 2 mars 15:37

              @Spartacus vous avez certainement raison sur un point : il y a une masse énorme de boulot et donc beaucoup de rémunérations qui découlent à la base de cette activité sportive professionnelle.

              Pourtant moi qui n’ait rien d’un gauchiste enragé (euphémisme) je ne supporte pas l’étalage de ce fric trop facile. Quelque part au fond de moi je crois que l’argent que l’on gagne doit se mériter, et que les rémunérations hors normes versées à ces jeunes gens juste parce qu’ils ont un joli coup de pied pour envoyer la baballe au fond des filets sont injustifiées.

              L’échelle extravagante de la rémunération du travail des hommes est une question à laquelle je ne trouve pas de réponse satisfaisante. Le fait que l’on paye plus cher ces jeunes incultes pour taper dans un ballon que des chercheurs en médecine qui vont sauver nos vies m’insupporte. Je crois que ce qui me hérisse c’est tout simplement qu’il n’y ait plus rien qui vaille sauf le fric et que la machine est emballée, le problème retourné. Il est exceptionnel PUISQUE on lui donne tout ce fric ! C’est à l’aune du fric que l’on juge le mérite et pas le contraire ! C’est fou non ?

              Et puis vous pouvez remballer vos observations sur la soi-disant jalousie de ceux qui seraient limités par leurs choix personnels. Dans le cas précis il ne s’agit pas de jalousie mais de consternation, et les choix qui s’offrent à nous sont limités par beaucoup de facteurs complètement étrangers à notre volonté.


            • Spartacus Spartacus 2 mars 19:04

              @oncle archibald


              Moi je vois dans ce texte l’extravagante bestialité de l’auteur sous des airs de flâneur du bord de Loire, nous faire un racisme ordinaire contre les gens riches.

              L’auteur du pamphlet qui s’exprime ici crache à la gueule des joueurs qui lui fournissent son revenu ou gagne pour son compte sa retraite. Vous vous rendez compte ?

              Caste tellement enfumée de culture marxiste qu’ils sont incapable de dire merci a ces gens innocents et préfèrent salir par schéma intellectuel de pensée sans vouloir penser à leur apport à la société. 

              Simplement des innocents méritants « coupables » de gagner beaucoup......

              Si vous n’êtes pas jaloux qu’êtes vous ? 
              Non je ne remballe pas cette vision. Au contraire je l’affirme et j’en suis certain.

              Le salariat, le fonctionnariat entraîne des oeuillères intellectuelles sur les revenus des autres
              En choisissant des métiers aux revenus limités, vous choisissez le risque de devenir frustré de voir d’autres gagner beaucoup vraiment plus que vous.

              Pourquoi voulez vous salir ces gens ? 
              Au nom de quoi dites vous que cela est « trop facile » ???
              Que savez vous d’eux ? 
              Quels sacrifices familiaux personnels, humains, hygiène de vie ou entraînements forcés doivent-ils subir ? 
              Que savez vous d’eux sauf l’apparence ?

              Ils ne volent personne. Ils n’ont pas de kalachnikov ni le pouvoir de vous taxer. Des carrières éphémères. 

              L’argent qu’ils reçoivent c’est vous, votre voisin qui le leur donne volontairement. personne n’est obligé d’aller au stade.

              Le fonctionnaire qui s’exprime est payé lui par de l’argent extrait par la force de coercition de l’impôt. Il ne lui a pas été donné volontairement, contrairement aux joueurs.

              Sur contrepoints aujourd’hui il y a un joli texte, l’inverse de celui ci....qui vous expose mieux que moi la valeur des choses.






            • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 19:51

              @Spartacus

              Mais pourquoi ne pas admettre que je suis ignare en ce domaine ?


            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 2 mars 20:42

              @Spartacus
              Bonjour, Nabum devrait peut-être être plus généraliste sur ces articles des moments.
              Mais dans le font il n’as pas tord.Le problème c’est qu’il ne s’en prend qu’aux footballeurs ? en oubliant les artistes,chanteurs. Le problème n’est pas qu’ils font fortune (a mon avis c’est la seule chose que tu respect à te lire,d’ailleurs ) mais qu’ils abusent du pouvoir de l’argent , tout ce petit copulent et se mélangent(politique,finance..). Ils arrivent rapidement en haut de l’échelle et du pouvoir et ils en abusent . Après les coupables ne sont que les public d’une connerie sans nom ! Car je me rappelle Clavier revenir en France habitant les États-Unis faire campagne pour la réforme de la retraite en traitant les Français de fainéant,pourtant c’est grâce à eux qu’il a fait fortune,non ?. Là il n’y a pas longtemps c’est Depardieu qui se barre en Russie en chiant sur la France,mais y revient travailler et y gagner sa croute.Et j’en passe et des meilleurs.Alors les Français devraient trouver autre chose pour avoir de l’adrénaline et ne rien laisser passer et se comporter en adultes. Tu fais là une critique et une éloge bien mal placée. Donne nous ton adresse que l’on t’envoie une piécette. Cela te calmeras !


            • Spartacus Spartacus 2 mars 21:39

              @hervepagrave


              Dans le fond vous êtes des frustrés et vous avez un problème avec l’argent qui n’est pas le votre....

              Les footballeurs, les artistes ne sont pas responsables de vos choix volontaires d’avoir choisit des voies limitées de revenus...

              Pour qui tu te prend pour juger qu’ils « abusent ».....
              Juste parce que tu peux pas en dépenser autant en si peu de temps ?
              Mais c’est de ta faute. Pleine et entière......

              Pourquoi as tu choisi d’être en servitude salariale ?

              Gagnez donc votre argent de votre coté en ne jalousant pas les autres.....On peut très bien vivre heureux.

            • oncle archibald 2 mars 23:18

              @Spartacus : au risque de vous décevoir je ne suis pas fonctionnaire, j’ai exercé une profession libérale et Dieu et moi savons combien il est difficile d’aller chercher les clients. Au summum de ma carrière j’ai eu trois salariés. Je connais « la vraie vie » et ses difficultés.


               Pour autant je continue à trouver choquant votre mépris des fonctionnaires dont beaucoup et notamment les enseignants sont indispensables au fonctionnement de la société, et tout aussi choquante votre vision d’une société où l’on juge les hommes à l’épaisseur de leur portefeuille. 

              Vous admirez les footballeurs parce qu’ils gagnent énormément d’argent, je vous laisse à vos idoles. Mon rêve en matière de revenus se limite à avoir assez pour continuer à payer quelques tours de manège à mes petits enfants quand ils en ont envie, à ne pas être obligé de compter chaque euro quand je fais le marche et j’espere ne pas être dans le grand âge à charge de mes enfants. SAM SUFFIT comme on voit encore parfois sur une plaque en céramique au fronton de quelques très vieilles petites villas en bord de mer. 

            • Ar zen 3 mars 08:55

              @Spartacus

              Quelle vision !

              « Imaginez ces salopards de joueurs qui permettent des milliers d’emplois privés les caissières, les cameramans, les vigiles, les vendeurs de canettes, les stadiers, les arbitres, les autocaristes, les compagnies d’avion. »

              Et bien, figurez vous que cet argent, de « salopards de joueurs » seraient distribué autrement, à d’autres personnes qui pourraient, d’une autre façon, permettent des milliers d’emplois....

              Vous comprenez ? Vous avez peu d’imagination ! Les pauvres aussi savent dépenser !


            • Ar zen 3 mars 09:01

              @Spartacus

              En fait, c’est toujours la même question avec vous : Est-ce que vous pensez que la répartition des richesses est bien assurée ?


            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 3 mars 09:03

              @Spartacus
              Bonjour,
              si tu savais ce que je pense de l’argent !
               Et d’ailleurs jaloux de quoi de ces gens là ?
              En plus tu es certainement un petit gars bien gâté et sans la moindre once d’intelligence,car tu devrais descendre dans les rues et poser cette question « bonjour, pourquoi avez vous choisi votre servitude salariale » tu ferais le buzz ,pour un certain temps,un temps certain !
              Tu fais des mélanges de genres et confond bien des choses.Non ! je dirais que tu es foncièrement malhonnête dans tes propos.
              Oui ! nous pouvons de toutes les manières vivre heureux.Mais i l ne faut pas oublier que nous ne vivons pas seul.


            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 3 mars 09:09

              @oncle archibald
              Bonjour, je suis d’accord avec vos propos,mais je voudrais souligner une chose qui me choque et qui reflète bien notre temps.

              • Quand vous dites que vous avez exercé une profession libérale.Cela sonne comme une excuse,comme un justificatif d’être quelqu’un de bien, Les autres n’auraient-ils aucune valeur en ce bas monde ?

            • oncle archibald 3 mars 09:22

              @hervepasgrave ! : non, c’est juste pour dire à Spartacus que je ne suis ni gauchiste ni fonctionnaire ni fasciné par le fric ni jaloux des footballeurs, et que je sais ce qu’entreprendre veut dire. Comme en outre j’ai toujours pensé qu’un homme vaut un homme quel qu’il soit je crois que Spartacus doit me trouver complètement idiot, ce qui quelque part me flatte. Laissons le à ses rêves de Roleix et de Ferrari.


            • samuel 3 mars 09:42

              @Spartacus

              Je ne vois pas en quoi, taper dans un ballon paye les retraites.

              Fabriquer une Peugeot ou une Renault , traire une vache... ça je peux le concevoir mais taper dans une balle ?

              La monnaie n’est qu’un voile !

            • Fergus Fergus 3 mars 11:12

              Bonjour, Ar zen

              Bravo !


            • JL JL 3 mars 11:23

              @samuel
               

              Ainsi, pour vous, ce n’est pas le gain qui doit être taxé mais le travail productif de bien de consommation ? Que pensez vous des plus-values réalisés lors de reventes de bien ? Des intérêts perçus pour un capital placé ? Pire : des dividendes générés par un capital ?
               
              Outre que je vous dirai qu’à ce niveau, l’activité des footballeurs professionnels est une activité productive de biens de consommation comme une autre - le spectacle d’un match de foot de haut niveau est un bien de consommation, ne serait-ce que par le fait que les gens paient pour y assister -, les émoluments que perçoivent ces sportifs, s’ils sont dus en partie à leurs talent et travail, le sont également au fait que c’est le Système qui permet cela. Hors de ce système, ces gars devraient apprendre un autre métier.
               
              Hier, les écarts de revenus entre patrons et salariés étaient de l’ordre de la dizaine, aujourd’hui c’est le millier. Les patrons d’aujourd’hui ne sont guère plus méritants que ceux d’hier, et ce n’est pas eux qui ont construit ce système : c’est l’ensemble des humains.

            • Spartacus Spartacus 3 mars 12:55

              @oncle archibald

              Pas d’amalgame, je ne méprise pas les fonctionnaires, je les accuse d’hypocrisie.
              Certain ont pleine et entière conscience que le statut est une iniquité...Mais ici ils sont rares.
              Ne pas l’admettre vis à vis des autres est une hypocrisie.

              Pas plus que je sois en « admiration » devant les footballeurs, mais je ne leur reproche rien. Je ne suis pas jaloux de leurs gains.

              Quand à vos ressources, vous faites avec votre ambition, et vous avez le droit de l’avoir modeste. Si vous y trouver la sérénité. Pourquoi pas. 
              Imaginez que tout le monde n’a pas la votre, respectez donc le choix des autres sans les stigmatiser.

            • Spartacus Spartacus 3 mars 13:29

              @Ar zen


              Est-ce que vous pensez que la répartition des richesses est bien assurée ?

              En fait vous ne comprenez pas l’économie. La richesse ne se « distribue pas », elle se crée.

              L’important c’est que chacun puisse la créer pour lui même et puisse vivre décemment.

              La recherche de l’égalitarisme est une connerie sans fin absurde et démagogique.
              Vous couperiez la France en une parcelle pour chacun, vous aurez toujours une percelle à la plage en face la mer, et une autre pleine de cailloux au milieux de nul part pleine de ronces en pente..

              La nature fait des beaux et des moches....Comme l’économie. Il faut l’admettre.

            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 3 mars 13:44

              @Spartacus
              Bonjour,
               j’ai bien envie de t’enterrer comme bien d’autres ici et je devrais le faire ssytématiquement mon dernier commentaire te concernant est à 3 mars 09:03 le tien est à 3 mars 12:55 .
              Escompte tu rallier quelques personnages à ta botte,voudrais tu arrondir les bouts de ta connerie sans nom ?
              tu n’est que comme beaucoup quand tu es dans la merde avec tes propos tu t’enfuis à grande enjambée,ah !Ah ! tu perds de la gloriole, c’est triste ,je trouve.


            • Passante Passante 2 mars 13:55

              je sais pas si c’est les « pieds ».. 

              ou la réforme de l’orthographe,
              à Paris s’ingèrent maints.

              • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 19:52

                @Passante

                La réforme de ma dyslexie n’est pas pour demain
                J’écris parfois comme un pied


              • Shawford ORANGE SKUNK 2 mars 22:37

                Mais non Na Boom vous avez rien compris, toussa c’est la faute à Serge Aurier, l’édifice c’est toujours de l’intérieur qu’il peut le plus facilement être affecté !
                Citoyennes, citoyens, sextapes et piratages en tous genres c’est la meilleure arme conte la gangrène footballistique smiley


                • C'est Nabum C’est Nabum 3 mars 07:56

                  @ORANGE SKUNK

                  Si l’intelligence avait la plus petite chance de détruire le football ce serait nécessairement de l’extérieur

                  Aucune trace à l’intérieur


                • Hector Hector 3 mars 09:54

                  Je n’ai même plus l’énergie de m’insurger contre ces gens qui gagnent des sommes faramineuses, et grand bien leur fasse, alors que certains ne mangent pas à leur faim.
                  J’en ai marre comme beaucoup aujourd’hui.
                  Je vous en prie, Nabum, revenez plutôt nous faire rêver avec un joli conte dont vous avez le secret.
                  Cela dit vous avez mille fois raison.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 3 mars 10:52

                    @Hector

                    C’est l’exemple parfait de l’absurdité de ce système délirant


                  • thomas thomas 21 mars 13:35

                    « suspense totalement inexistant » et cela depuis le premier match...

                    Je pense que de revenir à des salaires plus convenable pour les footballeurs sur-payé serai plus productif !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès