Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Une faute professionnelle

Une faute professionnelle

L’OM, en perdant 2-0 sur le terrain du PSV Eindhoven a perdu toutes ses illusions en Ligue des champions. Pire, l’équipe a donné une image pitoyable du club et du foot français.

Que l’OM soit éliminé en faisant des matchs comme contre Liverpool et comme à l’Athlético de Madrid, cela passe encore. Lors des deux premiers matchs de C1, les Marseillais ont livré deux matchs corrects tombant les armes à la main, en ayant buté contre des adversaires tout simplement plus forts.

Le match à Eindhoven est différent. Dans une situation d’urgence, un match du « tout ou rien » comme le disait Gerets, les Phocéens n’ont pas pris conscience de l’enjeu, de l’importance de l’événement. Le président, Pape Diouf, a eu des mots durs, mais justes envers ses joueurs. Mandanda à part, ils méritent tous ces critiques.

Diouf a eu « l’impression qu’ils étaient venus jouer à Laval. Alors que la Champions League, cela implique une implication, un effort de tout le monde (…) J‘ai eu le sentiment que nous en avons gardé sous le pied. » Quand, en première mi-temps, on voit deux attaquants rester à terre pour l’un, se replacer en marchant pour l’autre ou, en deuxième mi-temps, quand on voit un Hollandais sortir balle au pied pour centrer d’un angle mort, au bord de la ligne de touche et face à deux défenseurs, on ne peut lui donner tort.

Les Marseillais n’ont pas joué un match de Ligue des champions. Ils ont joué un match amical. « Ça va aller, on a un bon gardien, des attaquants talentueux, on joue à la ba-balle et ça va passer. » Eh bien non, cela ne passe pas en Coupe d’Europe. Il faut de la volonté, du courage, de l’abnégation, de la grinta.

Les joueurs n’ont pas fait honneur au maillot marseillais hier. L’OM est le club français qui a fait rêver toute la France à de nombreuses reprises. C’est le club qui a atteint quatre fois une finale européenne. Il y a quatre ans, en 2004, avec Drogba et dix joueurs moyens, l’OM est allé en finale de l’UEFA en se retroussant les manches, en enfilant le bleu de chauffe tour après tour. Cette année, le talent y est largement supérieur. Mais l’état d’esprit n’est pas là.

Ils sont éliminés de la C1, ils ont compromis leurs chances d’intégrer l’UEFA. C’est de leur faute.

Mais, plus grave, ils ont donné une image déplorable du foot français. C’est ça l’équipe deuxième de Ligue 1 et dernière invaincue en France ? Oui. Et que dire aux 1 600 supporters ayant fait le long déplacement en Hollande, donnant de leur argent et de leur temps ? Que dire aux téléspectateurs qui, comme moi, travaillaient à 3 heures du matin le lendemain et qui ont veillé tard pour voir leur OM en Coupe d’Europe ?

Les réponses sont attendues sur le terrain, Messieurs les joueurs.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Redj Redj 24 octobre 2008 14:12

    Oui, c’était pitoyable comme match, les marseillais ont été nuls de chez nuls, face à une équipe qui paraissait prenable quand même.
    De toutes façons, à part Lyon (qui a eu chaud aussi), les autres clubs français ont juste le niveau pour la coupe de l’uefa, et encore pas tous....


    • Fergus fergus 24 octobre 2008 15:35

      J’aime bien le football (je l’ai pratiqué durant 32 ans !), mais personnellement, je n’en ai strictement rien à faire de l’image du football français tant les problèmes sociaux et économiques du moment sont infiniment plus importants que le sort de quelques équipes, composées de surcroît de mercenaires âpres au gain et prompts à alimenter des comptes off-shore !!!


      • Asp Explorer Asp Explorer 24 octobre 2008 22:51

        Perdre un match n’est pas une faute professionnelle. C’est perdre un match. Il faut quand même raison garder, il y a des drames autrement plus graves dans le monde (tenez, moi par exemple, j’ai perdu 47 000 euros à la bourse).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès