• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Plein les yeux

En ce début d'été, quand la rude nature montagnarde a décidé de montrer sa générosité, pour peu qu'on s'en donne la peine, on peut admirer ces éclosions de fleurs multicolores, on peut voir l'éveil d'animaux telle la marmotte, on peut contempler l'aisance du bouquetin ou la grâce du chevreuil.

Pour ce faire nous voilà, invités par un petit groupe de randonneurs, partageant un chalet sis dans la commune de Combloux en Haute Savoie, face au Mont Blanc. Un merci à ce petit groupe de nous avoir adoptés !

La météo est clémente, vu de notre fenêtre, le paysage est magnifique. En position dominante, notre regard sur la belle vallée de Sallanches à Chamonix, nous invite à monter plus haut vers quelques sommets.

C'est ainsi que notre première journée nous mène au parking des Grangettes à une altitude de 1110 mètres. Direction le col du Jaillet, altitude 1723 mètres, en passant par le Châble. La première partie de la montée qu'on qualifiera de sportive est "asphyxiante" pour des organismes mal entraînés, mais le chemin est en parfait état et le balisage très précis. Nous traversons ainsi paturages et forêts aux différents étages de la montagne. A l'approche du col du Jaillet, de somptueux champs de rhododendrons en fleurs illuminent le paysage. A cette altitude, la flore est spectaculaire. Le troll d'Europe est omniprésent ainsi que la renoncule alpestre, la gentiane nous montre ses trompettes bleues. Quel régal !

Pose pique-nique suivie d'une petite liqueur d'Hysope (pour la route), merci Edith.

Les gens de passage nous saluent, contrairement aux promeneurs urbains les randonneurs sont affables et polis, toujours un petit mot, un renseignement ou un simple sourire.

Direction Petit Croisse Baulet altitude 2009 mètres, montée soutenue par un sentier longeant une grande combe. Nous retrouvons ici quatre jeunes randonneurs régionaux fort sympathiques. Notre groupe se scinde en deux, mon épouse et moi-même restons à cette altitude, admirant le paysage, épiant les marmottes et bavardant avec nos voisins (ceux-ci nous offrent même une petite collation de bulles chaudes mais conviviales). Nos amis et amies continuent leur ascension jusqu'au Grand Croisse Baulet altitude 2236 mètres par la continuité du précédent sentier.

Retour vers le col du Jaillet par le même itinéraire, puis bifurcation par un sentier qui nous perd dans la forêt faute d'un balisage adéquat. Après quelques péripéties faites de montées, de descentes, d'avis partagés autour d'une carte peu précise, le tout agrémenté de quelques ondées bien senties, nous voilà parvenus au parking des Grangettes. Retour au chalet pour un repos bien mérité.

 

Le deuxième jour.

Après la visite de l'Eglise Notre Dame de Toute Grâce du Plateau d'Assy, une petite rando à partir de l'aéro parc de Plaine Joux, montée par le chemin rural des Ahiers à Barmus puis descente par le Chatelet d'Ayères jusqu'au Lac Vert, petit bijou dans cet écrin de montagne. Pour terminer cette belle journée d'été, 19° au thermomètre à Plaine Joux, nous redescendons dans la vallée de l'Arve, 29° au lac de Passy qui nous offre une petite trempette réparatrice.

 

Le jour suivant nous conduit en direction des Contamines Montjoie, avant le village nous prenons la bifurcation en direction de Bionnassay jusqu'au parking du Crozat altitude 1420 mètres (attention route très étroite, très sinueuse et à double sens de circulation).

Au départ du parking, montée vers le col du Voza altitude 1653 mètres par un chemin assez raide mais carrossable. Ici on croise les rails du tramway à crémaillère, on continue jusqu'à Bellevue altitude 1794 mètres. Vue sur les Houches et son domaine skiable. C'est à cet endroit que je décide, trop fatigué, de prendre le petit train à crémaillère qui va m'emmener au Nid d'Aigle alors que mes compagnons continuent par le sentier qui les mène vers le glacier de Bionnassay et le Nid d'Aigle. Les tarifs du petit train sont exorbitants, mais tant pis, j'y retrouve les éclopées de notre petite troupe qui sont parties de Saint Gervais. Arrivée au Nid d'Aigle altitude 2380 mètres, face au glacier de Bionnassay, le spectacle est grandiose. C'est le point de départ vers le refuge du Gouter à 3835 mètres pour ceux qui se lancent à l'assaut du Mont Blanc.

Nos courageux amis nous rejoignent au Nid d'Aigle pour le pique-nique.

La descente s'effectue en longeant le rail jusqu'au col du Mont Lachat. Au niveau des ruines de l'ancienne soufflerie militaire (qui servait à tester des moteurs d'avion en altitude), on prend le sentier à droite qui contourne le mont Lachat pour parvenir à Bellevue. A partir de là, la descente s'effectue en direction du Planet puis du parking du Crozat. C'est dans ce secteur que l'on a pu voir chevreuil, écureuil et rapaces.

Nous retrouvons notre route sinueuse ou nous croisons quelques autochtones équipés de volumineux 4x4 pas très enclins à ralentir.

ici l'eau est limpide

rhododendrons

 

Lac Vert

 

Miracle de la nature

 

Lupins

 

Depuis le Mont Lachat

 

Le glacier de Bionnassay

 

Col du Voza

 

Et encore merci à tous les participants à cette petite escapade.

Rendez-vous pour un prochain article à l'Eglise Notre Dame de Toute Grâce du plateau d'Assy qui mérite une visite tellement on peut y admirer un condensé d'art moderne peu commun.

Amicalement !

Dd

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 1er juillet 2014 09:26

    Bonjour, Donald.

    Merci de nous replonger dans cette ambiance savoyarde par le biais de ces balades dans des coins superbes que je connais bien pour avoir souvent crapahuté dans la région. Mon dernier voyage remonte toutefois à 2009. Je lui ai consacré un court article sous le titre Escapade chamoniarde. J’avoue avoir hâte d’y retourner, mais je suis tiraillé par l’envie d’autres destinations de montagne tout aussi attractives. Et le temps passe...


    • Donald Mitsiky Donald Mitsiky 1er juillet 2014 13:09

      Bonjour Fergus,
      J’ai lu avec plaisir l’Escapade chamoniarde, merci et les photos sont magnifiques.
      Dans une semaine on « s’attaque » à une montagne plus accessible, les Vosges nous attendent et si le temps le permet, on va pouvoir se faire de belles balades et de belles photos.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2014 14:16

      @ Donald.

      Ah ! les Vosges, c’est bien aussi : le Hohneck, les « gazons », le Grand Ballon et le Markstein, les ruines du Donon. Tout cela sans oublier les lacs, c’est également superbe !


    • foufouille foufouille 1er juillet 2014 12:58

      belles photos. merci


      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er juillet 2014 15:52

        Que la montagne est belle !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès