• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > Ramatuelle, cette inconnue… (saison 2)

Ramatuelle, cette inconnue… (saison 2)

Saison 2 : le village médiéval

La commune compte 2327 habitants l’hiver et plusieurs dizaine de milliers l’été en raison de ses nombreux hôtels, chambres d’hôtes, villas et campings. Le village présente un attrait touristique et pittoresque. Sa visite réserve de nombreuses surprises et procure, au cœur de l’été un sentiment de paix, auquel on ne s’attend pas, tant la plage de Pampelonne bruit, elle, de toute une population branchée et familiale.

C’est donc une population celto ligure, appelée Camatullici par les occupants arabes qui est à l’origine du nom de Ramatuelle. Le « C » aurait été remplacé par le « R » pour donner Ramatullici.

Mais la présence de l’homme est plus ancienne, probablement dés le Paléolithique (30 000 ans avant JC). La découverte de nombreux silex l’atteste ainsi que de haches polies. De multiples objets témoignent aussi des échanges avec les grecs et les étrusques. Les romains, de passage y ont laissé des traces : amphores (au large des côtes), poteries, clous en bronze, vestiges d’aqueduc, de tombes et de fermes romaines.

Le village, comme beaucoup de villages provençaux (Gassin, Grimaud …) présente la particularité de se nicher sur le contrefort de la colline de Paillas. De ses 130 m, il offre un panorama exceptionnel sur la plage de Pampelonne et les vignobles (750 hectares) qui s’étendent dans la plaine.

L’ensemble des ruelles s’organisent en escargot, étroites et parfois escarpées. Cette architecture est typique en méditerranée, agrémentée de petites places, d’escaliers en volée, de pavés, d’étroits passages et porches énigmatiques, couronnée par le campanile de l’église. On y voit aussi toutes sortes de façades. C’est toute une promenade qui s’organise dans ce dédale où foisonnent les jasmins, lauriers, bougainvilliers, chèvrefeuilles de toutes couleurs et odeurs. Chaque arbuste, chaque fleur est agrémentée d’une étiquette attestant de son origine.

Vous partirez à la découverte des échoppes d’artisans de tous métiers lovées souvent dans des caves en pierres naturelles du pays, des restaurants, et des monuments. Notez que chaque jeudi et dimanche la place principale, dite de l’Ormeau accueille un marché provençal, plein de charme et d’animation. Elle accueillait autrefois un Ormeau ancien, planté du temps de Sully (XVIème siècle) qui malheureusement fût emporté par la maladie comme tous ses « congénères ». En 1983 la municipalité dût l’abattre et le remplacer par un olivier centenaire.

Sur cette même place vous visiterez l’extraordinaire église Notre-Dame de Ramatuelle, qui s’appuye sur les anciens remparts, on y voit encore une partie du chemin de ronde. Elle date de 1620. Elle présente un superbe portail en pierre serpentine, à l’intérieur : un autel du XVIème siècle, deux statuettes en bois doré de Saint Joseph et de la vierge (XVIème siècle), un buste de Saint-André, patron de la commune, taillé dans une souche de figuier. Son clocher a du faire partie des tours de guet des remparts. Les anciennes prisons, construites sous Napoléon III, sont dans la rue qui longe les remparts.

Vous poursuivrez la visite par les différentes maisons du village, qui datent tous du XVIIIème siècle, le village ayant été détruit au cours des guerres de religion. Au cœur du village vous arriverez au château des seigneurs de Ramatuelle, bâti par les Audibert. Un peu à l’écart vous aurez une pensée, en visitant le cimetière pour Gérard Philipe qui y repose sous un magnifique laurier. Tout proche, la chapelle Sainte-Anne (XVIème siècle) est la seule des quatre chapelles à avoir survécu aux guerres de religions entre catholiques et protestants.

Un magnifique théâtre de verdure tourné vers la mer accueille les spectacles de l’été (festival de théâtre, de Jazz et de musique classique.

A suivre : les criques secrètes, la route des vins, les promenades insolites et les phares…


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Richard Schneider Richard Schneider 26 janvier 2013 16:26

    Belle description ; en tout cas, elle se lit avec plaisir.

    Il devrait y avoir une suite, n’est-ce-pas ?

    • Pelletier Jean Pelletier Jean 26 janvier 2013 16:52

      Merci Richard,


      je te donne le lien de la première partie et il y aura tout une suite sur Ramatuelle...





    • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 janvier 2013 16:52

      On est en vacances en lisant ce joli billet . 


      La suite siouplé .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès