• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la blogosphère > AgoraVox, le tiers de confiance manquant ?

AgoraVox, le tiers de confiance manquant ?

Par Guillaume Buffet.

Depuis ma première expérience de blogueur, je me demande comment l’on peut « assurer » la confiance entre le blogueur et le lecteur. Beaucoup me disent qu’un équilibre naturel se créée... Les faisans se font tirer dessus. Un peu insuffisant comme moyen de rassurer, non ?
Je me suis senti encore plus directement concerné par la question quand, pendant 2 mois j’ai "tout coupé". Incapable d’assurer un flux régulier d’informations. Trop d’engagements sonnants et trébuchants. Ceux qui me font vivre, ceux pour lesquels je me suis engagé contractuellement vis à vis de mes clients, de mes équipes.

Puis beaucoup de messages de lecteurs surpris (désabusés ?) : pourquoi nous faire croire à un échange régulier, puis tout abandonner  ? « Obligation morale », donc de m’y remettre.

Dans la presse, on parle de contrat de lecture. J’ai, un jour de janvier, titillé par Loïc à un dîner post-Clics d’Or, décidé moi aussi, de créer MON blog. Na. Le truc c’est que je n’ai pris d’engagement réel vis à vis personne. Ca n’est qu’un caprice d’enfant avec un nouveau jouet. C’est là le hic. La limite du phénomène. 15 000 internautes s’intéressent en quelques semaines de près ou de loin à ce que je raconte dans un domaine bien précis et initient avec mon blog une relation de confiance. Du jour au lendemain je ne peux plus assurer. J’arrête tout. En toute liberté. Le contrat virtuel tombe à l’eau. Personne ne peut rien dire. Si ce n’est me faire part de ses désillusions (faut pas pousser non plus, hein !)

Quelle solution pour conserver la fraîcheur du blog et le sérieux de la relation média-lecteur ? Comment faire DES blogs un média, là où chaque blog n’est même pas une publication ?

Image_14Un début de solution certainement dans l’initiative de Carlo Revelli, Joël de Rosnay et d’autres que je ne connais pas encore : AgoraVox. Une plate-forme qui permet de recréer le « tiers de confiance » le « contrat de lecture » entre internaute et média, tout en conservant la diversité extraordianaire et la fraicheur des blogs lancée officiellement aujourd’hui même 19 mai. Bravo à tous. Félicitations à Joël de Rosnay pour l’enthousiasme avec lequel il a présenté ce projet lors du Colloque IAB d’hier après-midi dans le cadre du salon On-line. En quelques minutes, certainement, beaucoup de nouveaux adeptes. N’attendez- pas ! Allez-y ! Participez. Le projet et les blogs le méritent.

AccueilChapeau aussi à la communauté SPIP, dont l’outil de publication sur internet a été utilisé comme "back office" pour AgoraVox. Tous les jours, internet nous ouvre l’esprit. C’est magique.






Palmarès