• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la blogosphère > Journalisme citoyen : AgoraVox.fr

Journalisme citoyen : AgoraVox.fr

Par Jean-Pierre Cloutier.

AroravoxUn premier journal citoyen francophone à grande échelle vient d’être mis en ligne avec Agoravox. L’initiative vient de la société Cybion, créée par Carlo Revelli et Joël de Rosnay, pionnière en France de la veille stratégique. À l’invitation de Carlo Revelli, j’ai accepté de me joindre à l’équipe de cette nouvelle plate-forme d’expression indépendante, tout comme Edgar Morin, Jean Véronis et Loic Le Meur pour ne nommer que ceux-là.

Pourquoi ? Comme le proposait Revelli dans son invitation, « Tout simplement pour faire entendre votre voix et pour relater des faits que vous avez identifiés et qui ne vous paraissent pas être suffisamment repris dans les médias traditionnels voire ignorés ou censurés. » Le plan est ambitieux, donc intéressant. Ce journal en ligne comporte neuf grandes rubriques (Citoyenneté, Culture et Loisirs, Économie, Infos Locales, Politique, Santé, Science et Techno, Société et Sport) elle-mêmes réparties en fonction de huit régions de la planète (Afrique, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie, Europe, France, Moyen Orient, Océanie).

Comme le projet était en gestation depuis un certain temps, Agoravox est déjà bien étoffé en contenu, dont une entrevue de Joël de Rosnay par Véronique Anger sous le thème Des Mass Media aux Media des Masses qui résume bien, en sorte, l’optique du site :

« Les citoyens sont en train d’inventer une nouvelle démocratie, non pas une « E-démocratie » caractérisée par le vote à distance via internet, mais une vraie démocratie de la communication. Cette nouvelle démocratie, qui s’appuie sur les « media des masses », émerge spontanément, dynamisée par les dernières technologies de l’information et de la communication auxquelles sont associés de nouveaux modèles économiques. Ni les media traditionnels, ni les politiques, n’en comprennent véritablement les enjeux. Les media des masses, seuls véritables media démocratiques, vont radicalement modifier la relation entre le politique et le citoyen et, par voie de conséquences, avoir des impacts considérables dans les champs culturel, social et politique. Je pense que les internautes commencent seulement à réaliser à quel point le Net du futur va leur permettre d’exercer leur pouvoir, si tant est qu’ils parviennent à se montrer solidaires et organisés... »

Ma participation à Agoravox ne remet évidemment pas en question la tenue de mon blogue. Il y aura à la fois contenus partagés et contenus exclusifs, selon le cas et selon les sujets. Bonnes lectures.






Palmarès