• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la presse > Agoravox se mue officiellement en fondation

Agoravox se mue officiellement en fondation

Annoncée en janvier, la mutation d’Agoravox sera effective le 18 juin 2008. Passé du statut de société commerciale à celui de fondation, le média citoyen francophone entend préserver son indépendance éditoriale et financière dans l’univers des contenus générés par les utilisateurs.

En début d’année, Carlo Revelli, cofondateur du site, déclarait avoir rejeté les propositions d’investisseurs valorisant Agoravox « grosso modo comme l’a été le quotidien Libération lors de sa dernière augmentation de capital ». Revelli a choisi de privilégier de « nouveaux modèles » qui permettent de « concilier éthique et quête de neutralité informationnelle ». L’objectif ? « Garantir l’engagement d’Agoravox en faveur de la liberté d’expression [...] développer Agoravox [...] perfectionner le modèle afin de le reproduire en lançant éventuellement d’autres sites participatifs ».

Fondée et basée à Bruxelles, la fondation veut mettre en place « une véritable communauté d’agoravoxiens » et promouvoir le dialogue entre rédacteurs et lecteurs, entre journalistes professionnels et amateurs, à travers la création d’une association, la « Société des rédacteurs d’Agoravox », dont les statuts devraient être définis en juillet. Suivront, la tenue d’une assemblée générale qui permettra d’élire son conseil d’administration et de constituer le bureau. A noter : seuls les rédacteurs ayant publié un minimum de quatre articles sur Agoravox pourront adhérer à l’association. Par ailleurs, la SRA disposera d’un siège au conseil d’administration d’Agoravox.

Inspiré par le Sud-Coréen OhMyNews, Agoravox se consacre, depuis sa création en 2005, à l’actualité vue par les internautes. Pour survivre, Agoravox a besoin de moyens. Dans un communiqué, Carlo Revelli souligne à ce sujet : « à partir du moment où Agoravox évolue au sein d’une fondation, il est important de trouver des sources de financement qui puissent permettre au site de s’améliorer. D’une part, il y aura prochainement un appel aux dons auprès des lecteurs volontaires qui souhaitent librement financer cette aventure comme le fait Wikipedia. D’autre part, nous irons aussi à la recherche de mécènes qui souhaitent favoriser la liberté d’expression ».


PS:

NetEco





Palmarès