• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la presse > Agoravox, tribune d’un nouveau genre

Agoravox, tribune d’un nouveau genre

LCI

Par Christophe Abric

Voulu comme un portail du "journalisme citoyen", ce site agrège articles et opinions écrits par des internautes et blogueurs de tout bord. La modération est assurée par l’équipe et par des lecteurs bénévoles.

Qu’est-ce ?

- AgoraVox est le premier site européen de "journalisme citoyen". Créé par Carlo Revelli et Joël de Rosnay, les deux fondateurs de l’entreprise de veille stratégique Cybion, il agrège les articles de blogueurs ou contributeurs libres sur des sujets d’actualité. Il se veut un site d’informations produit par tous et pour tous, "une plate-forme multimédia mise à la disposition de tous les citoyens".

Comment ça marche ?

- Ses fondateurs n’ont de cesse d’insister sur ce point : "Tout le monde peut devenir une source d’information pour Agoravox : les blogueurs, les utilisateurs d’Internet, les simples citoyens, les associations, les journalistes...".

- Agoravox est donc ouvert à tous : il suffit de s’enregistrer pour pouvoir publier un article.

- Il existe tout de même un système de modération qui vérifie chaque information soumise. Il fonctionne grâce à un "comité de rédaction" composé d’experts de Cybion mais aussi de rédacteurs volontaires. AgoraVox parie aussi sur "l’intelligence collective", soit sur les commentaires qui permettront de signaler un texte dont les informations n’ont pas été vérifiées ou au contenu choquant.

Quel modèle économique ?

- Carlo Revelli le dit : "Notre site a bien sûr vocation à être rentable". AgoraVox compte pour cela sur la publicité et sur les liens promotionnels, dont une partie doit être reversée aux contributeurs. Cela devait arriver début 2006, mais pour l’instant, on ne trouve aucun bandeau sur le site, tout au plus quelques liens sponsorisés Google, comme sur de nombreux blogs.

Quelle concurrence ?

- A défaut de concurrence véritable, AgoraVox a ses détracteurs et ses polémiques. Quelle validité pour le journalisme citoyen face au journalisme traditionnel ? Quelle base pour la modération ? Site d’éditos ou de "recueil d’infos" ? Le site se nourrit-il indûment du travail bénévole de ses contributeurs ?




Palmarès



Partenaires