• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la presse > Carlo Revelli (Agoravox) : « Je m’inquiète pour le citoyen (...)

Carlo Revelli (Agoravox) : « Je m’inquiète pour le citoyen »

Par Christophe Lagane
[...]En effet, l’article 26 bis A Section 4 bis du texte interdit désormais à quiconque, sauf à la presse dite professionnelle, de filmer ce type de scène et encore plus de les diffuser en ligne. Que les auteurs de la diffusion aient ou non un rapport avec les agresseurs. Pour la Ligue Odebi, cet article s’assimile à une volonté délibérée de contrôler le journalisme citoyen. Pour sa part, l’association Wikimedia France déplore une rédaction floue du texte.

« Il n’est pas évident de faire la part des choses entre un combat juste et noble, notamment sur la protection de l’enfance, et les dérives hypothétiques (car il ne s’agit que d’hypothèses pour le moment) qui pourraient en découler », affirme Carlo Revelli, co-fondateur avec Joël de Rosnay du site d’expression citoyenne AgoraVox.fr et sa déclinaison vidéo AgoraVox.tv. « Mais si le fait de poster une vidéo montrant une dérive policière lors d’une manifestation devient un délit, alors oui, cela pose un problème à des sites comme le notre. »




Palmarès