• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Citoyens, vos papiers !

Par Frédérique Roussel (Libération).

Citoyens, vos papiers !

Agoravox, site « contributif », « participatif » et citoyen propose des articles et des tribunes écrites par les internautes.

(...) L’objectif, ambitieux, part du postulat que tout citoyen peut devenir potentiellement un reporter capable d’identifier et de proposer des informations mises en forme. « Nous ne partons pas de rien puisque nous avons depuis 1996, dans notre société Cybion, une expertise dans la veille et les ressources électroniques sur l’Internet, explique Carlo Revelli, le PDG. Et de plus en plus de citoyens adoptent une démarche semblable à la nôtre, de comparer ce qui est proposé, d’aller chercher soi-même la meilleure information. » L’exemple le plus marquant a été le tsunami, pendant lequel des milliers de blogs et de sites ont été alimentés avec des informations et des images de gens qui se trouvaient sur place et qui n’étaient pas journalistes.

(...) Essentiellement francophone pour le moment, Agoravox revendique aujourd’hui de 150 à 200 contributeurs, dont le pedigree est détaillé, avec photo et état de service. Le pool de ces « capteurs », fort hétéroclite, compte des gens aussi divers que des chefs d’entreprises, des anciens haut fonctionnaires, des chômeurs, des altermondialistes ou des étudiants. Ce sont aujourd’hui essentiellement des blogueurs mais « nous comptons élargir, trouver de nouveaux auteurs, de nouveaux articles, en démarchant les associations, les relais locaux, les simples citoyens ». Tous leurs articles peuvent être commentés, sans modération, par l’internaute.

(...) Un comité de rédaction se met petit à petit en place pour filtrer et modérer les articles. Sur le web, les menaces de rumeurs et de déstabilisations sont bien plus importantes qu’ailleurs. Le contributeur est largement incité à vérifier ses sources. « On essaye de mixer les compétences que nous avons déjà dans Cybion où nous vérifions tout avec celles de journalistes classiques. » La ligne éditoriale ? Une information factuelle, inédite et locale, sauf pour les articles d’opinions qui sont reversés dans « tribunes libres ».

(...) Comment compte-t-il se situer par rapport aux autres médias ? Officiellement pas dans l’antagonisme ou la critique. La participation des journalistes est d’ailleurs amplement souhaitée : certains participeront au comité, certains pourront être « capteurs » pour Agoravox et certains pourront y acheter l’info. Le grand frère Ohmynews compte lui-même cinquante journalistes dans son équipe. Si, comme le dit Carlo Revelli, le débat blog/journalisme est pratiquement résolu aux Etats-Unis, il naît à peine en France. Le PDG parie sur une complémentarité et que les médias s’inspireront de plus en plus d’initiatives comme Agoravox. Les citoyens sont en train d’inventer « une vraie démocratie de la communication », affirme carrément Joël de Rosnay, qui fait partie du comité éditorial d’Agoravox. (...). A surveiller de près.

L’intégralité de l’article est disponible sur le site de Libération.




Palmarès



Partenaires