• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la presse > Le 5è pouvoir a voix au chapitre

Le 5è pouvoir a voix au chapitre

Stratégies

Surtout, n’imprimez pas un article d’Agoravox ! Toute la différence entre un "papier" de journaliste professionnel sur la Toile et une contribution de rédacteur citoyen se résume peut-être à une question d’imprimante. Pour un texte du fondateur, Carlo Revelli, intitulé « Quand Jean-Pierre Chevènement et le FBI jouent aux conspirationnistes », il vous en coûtera 164 feuilles de papier en raison des 382 réactions qui y sont jointes. En 2006, l’auteur y révélait que l’ex-ministre de la Defense avait signé la préface d’un livre attribuant à la CIA des liens avec les terroristes du 11 septembre. Il serait donc la, ce fameux « journalisme citoyen », cette production d’amateurs de la Toile qui menacerait de submerger les pros de la plume ! « C’est en ne parlant pas de quelque chose qu’on alimente les théories conspirationnistes », explique Carlo Revelli, qui organise ses premières Rencontres du 5e pouvoir le 24 mars à Saint-Denis. Sur Agoravox, qui compte 9925 rédacteurs depuis sa creation, une soixantaine d’articles sont publiés chaque jour "Ecrits par des chômeurs comme par des chefs d’entreprise, de l’extrême gauche à l’extrême droite", précise Revelli. Lancé en mai 2005, avant le référendum sur la Constitution européenne, le site a reçu 286 000 visiteurs uniques en janvier 2007, selon Médiamétrie, contre 57 000 en janvier 2006.[...]




Palmarès



Partenaires