• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le 5è pouvoir est-il né ?

La Lettre Presse Communication

Par Nicolas César.

Tout a commencé avec l’émergence des blogs. Aujourd’hui, avec près d’1 millier de rédacteurs actifs et un million de visiteurs tous les mois, Carlo Revelli, cofondateur d’agoravox.fr rappelle que la voix des journalistes citoyens comptent. Désormais, les blogueurs sont reconnus et accrédités dans les meetings politiques. Samedi 24 mars, Agoravox a tenu à affirmer son empreinte dans la vie médiatique en organisant « les premières rencontres du cinquième pouvoir ». « Tout le monde peut devenir rédacteur d’Agoravox. Il n’est pas nécessaire de savoir écrire avec un style journalistique affirmé », peut-on lire sur le site au chapître « devenir rédacteur » Le but est de « faire entendre votre voix et de relater des faits qui ne vous paraissent pas être suffisamment repris dans les médias traditionnels voire ignorés ou censurés », ajoute le site. Afin de peser dans la campagne présidentielle, Agoravox a donc réuni les contributions de certains de ses rédacteurs dans un ouvrage collectif, « Présidentielle 2007, l’irruption des internautes dans la campagne »(www.manuscrit.com). Pour autant, un 5ème pouvoir est-il vraiment né ? La plupart du temps, les journalistes citoyens ne « produisent pas d’information, ni d’enquête, ni de reportages inédits. Ils font essentiellement du commentaire », souligne Thierry Vedel, chercheur au Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences-Pô). Cependant, les citoyens s’y reconnaissent plus facilement que dans les médias dits traditionnels... Une « concurrence » qui pourrait finir par avoir des conséquences...






Palmarès