• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > RDV de l’Agora > L’Odyssées selon l’auteur Gustave Akakpo

L’Odyssées selon l’auteur Gustave Akakpo

"Y a-t-il aujourd’hui un sens nouveau au mot Odyssée ?

Et ne me parlez pas d’Homère.

Je n’ai rien contre les auteurs morts depuis des siècles, bien au contraire, je leur suis gré de m’avoir nourri de leurs fables et poésies, mais je crois que l’Europe et son amour louable des vieilles pierres entretiennent parfois un rapport sclérosé à la poésie.

Aujourd’hui, aux portes de l’Europe, de nouveaux compagnons écrivent au jour le jour de nouvelles pages de l’Odyssée. Lorsque ce titre m’est venu, je me suis moi-même posé la question : n’est-il pas trop grand, trop casse-gueule ? Ne faudrait-il pas lui trouver quelques mots compagnons pour l’amadouer, par exemple « l’Odyssée des casse-misère » ?

Non, non, non, ce sera Odyssées.

Je voudrais qu’Agamemnon, Ulysse, Enée, Jason... fléchissent les genoux devant leurs pairs d’aujourd’hui qui affrontent le désert, le sable, le soleil et la poussière qui leur encroûtent les yeux et dessèchent la gorge, les bandits de grand chemin que sont les policiers qui leur lacèrent le dos de câbles électriques chargées d’envie et de cruauté, la mer incommensu- rable et ses vagues aussi hautes qu’une maison de dix étages, le froid dont les aiguilles acérées fouillent chaque centimètre de peau, les vents contraires que nul Eole n’enfermera dans son sac, malgré les appels et cris lancés au ciel.

Contrairement au traitement dont ils sont souvent l’objet dans les médias occidentaux, il ne s’agit pas d’une fuite vers l’inconnu. Ils n’abandonnent pas leurs terres pour devenir per- sonne. Ils prennent la route et se débarrassent de leur identité pour se choisir de nouvelles destinées à habiter.

Les personnages d’Odyssées m’ont convaincu de leur attribuer comme nouveaux noms : Ul- ysse, Œdipe, Antigone, Médée, Enée... Tels des rebelles en guerre se donnant des noms aux- quels ils doivent faire honneur, ils s’attribuent ainsi les destins de ces héros mythologiques, voyageurs impénitents, bannis de chez eux ou à la quête d’un graal. Ils entrent dans le mythe, non pas comme de pauvres clandestins quémandant la pitié, mais comme humains refusant la dictature du vivre pour se fabriquer leurs propres histoires. Bataillant, rusant, trichant, ils ont eu la folie de sauter le pas. Et puis se donner des noms de héros mythiques de l’Occident, n’est-ce pas déjà une manière pour eux de s’intégrer un peu dans l’identité européenne. Im- migration et identité se recoupent encore."

Gustave Akakpo

Odyssées de Guustave Akakpo est jouée par la compagnie Hercub’ à Paris au théâtre de l’Étoile du Nord du 19 mars au 20 avril 2013.

AgoraVox est partenaire. 

Renseignements : http://www.hercub.net/

Réservation : cliquer ici ou au 01 42 26 47 47

 

 

La biographie

Né en 1974 au Togo, Gustave Akakpo est auteur, illustrateur, comédien, conteur et animateur culturel ; il a été également président de l'association Escale d'Ecritures, créée à la suite des Chantiers d'écriture organisés au Togo en 2001 et 2002 par l’association Ecritures Vagabondes.

Il a fait plusieurs résidences d’écriture en France : Festival des Francophonies à Limoges (2002), Récréathrales à Ouagadougou (2003), au Couvent des Récollets à Paris (2005), avec le soutien du TARMAC de la Villette, à Tulle avec le soutien de Cultures France (2005), ainsi qu’en Syrie, à Alep, organisée par Ecritures vagabondes et les services culturels de l'ambassade de France en Syrie (2004).

Il est l’auteur de livres pour les enfants : Le petit monde (Grasset), Querelle au pays de l'alphabet (L’Harmattan), Titi la fontaine, (L’Harmattan), Le chimpanzé et le cultivateur (Haho) et de pièces de théâtre : La mère trop tôt (éditions Lansman), Tac- tic à la rue des pingouins (éditions Lansman), Catharsis (éditions Lansman), Habbat Alep (éditions Lansman), À petites pierres, Tulle, le jour d’après, Ma Férolia.

Gustave Akakpo a reçu divers prix et bourses : Prix Plumes Togolaises de la dramaturgie (1999), Prix de la nouvelle francophone (2001), Bourse Beaumarchais (2002), Prix SACD de la dramaturgie francophone (2004), Bourse du programme Visa pour la création de l’AFAA (2005), Prix théâtral de la ville de Guérande (2006), Bourse d’encouragement du Ministère de la Culture, DMDTS (2006), Bourse d'écriture du CNL (2006), Bourse de création de la SACD (2006), Bourse de création du CNT (2007), Coup de coeur du jury pour le grand prix de la littérature dramatique (2007), Prix du meilleur auteur 2008 du Festival Primeurs pour le texte Habbat Alep (dans sa traduction allemande)

 

Chaque jeudi, après la représentation, un débat a lieu avec le public. Vous voulez en être acteur ? Envoyez vos questions à communication@hercub.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)












Les thématiques de l'article


Palmarès