• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > RDV de l’Agora > Odyssées : une mise en scène dynamique et poétique

Odyssées : une mise en scène dynamique et poétique

Michel Burstin, de la Compagnie Hercub', signe la mise en scène d'Odyssées de Gustave Akakpo, jouée à Paris au théâtre de l’Étoile du Nord du 19 mars au 20 avril 2013.

MICHEL BURSTIN / METTEUR EN SCENE - COMEDIEN

 
Formé par Jacqueline Chabrier, il a suivi des stages avec Francine Bergé, Philippe Minyana, Ariane Mnouchkine, Yasmina Reza… Au théâtre, il a joué Brecht, Cocteau, Grimm, Musset, Pinter, Plaute… 

Depuis 1991, avec la Compagnie Hercub’, son parcours de comédien et de metteur en scène s’est essentiellement axé sur le théâtre contemporain, avec Gustave Akakpo, Steven Dietz, Roland Dubillard, Danielle Dumas, Eric Durnez, Marc Michel Georges, Israel Horovitz, Gillian Plowman, Jean-Michel Ribes, Dominique Wittorski.

Michel Burstin, Sylvie Rolland et Bruno Rochette, de la Compagnie Hercub', se réunissent autour d’une idée exigeante et populaire du théâtre contemporain. Depuis plus de vingt ans, ils s’engagent exclusivement auprès des auteurs vivants, abordant des problématiques sociologiques très actuelles qui provoquent passions et polémiques : antisémitisme, psychiatrie, SIDA, immigration clandestine, racisme, discrimination...

Leurs spectacles interrogent nos comportements sociaux. Ils reflètent tous une facette de l’état du monde et ont des caractères divers : parfois drôles, parfois tragiques, souvent les deux, quelquefois d’inspiration plus poétique, qu’ils soient intimistes ou plus « théâtraux », c’est toujours un théâtre de la découverte.

Bien que le travail de la Compagnie Hercub' soit un travail d’équipe, de troupe, Michel Burstin signe la dernière création de la compagnie, dans la quelle il est aussi comédien. 

 

Extrait de la note de mise en scène d'Odyssées

"Gustave Akakpo nous a proposé de participer à la création d’Odyssées sous la forme d’une « écriture au plateau ». Cette immersion dans le projet avant même que le texte soit construit nous a donné une connaissance empirique de la pièce. La forme finale que Gustave a proposée ressemble à un poème dramatique auquel le spectateur est invité, et dans lequel chacun pourra s’identifier à l’un ou l’autre des quatre-vingt personnages de cette fresque contemporaine.

Ce texte est une gageure pour les six comédiens qui vont changer de lieux, de personnages, de culture tout au long du spectacle. La même comédienne sera tantôt une « Mama Benz » voyageant en taxi-brousse pour faire tourner son commerce, tantôt la speakerine en vue d’une émission de téléréalité. Tout au long du spectacle le tragique côtoie le comique, le sordide sera sublimé par l’amour, l’espoir, le courage.

Nous multiplierons les espaces grâce à des décors mobiles et transformables. Le plateau très dépouillé permet aux différents panneaux d’exister et de faire voyager le spectateur simplement. Les costumes accessoirisent les personnages en un clin d’œil.

Il ne s’agit pas d’un spectacle sur l’immigration. C’est plutôt un voyage qu’il nous est proposé de suivre. Qu’il s’agisse d’Ulysse enfant, sommé par ses parents de quitter sa famille, ou ce journaliste à la recherche de sa sœur « partie je ne sais où », ou encore cette femme amoureuse prête à tout pour retrouver « son homme ». Chacun au fond est à la recherche de sa propre identité. Se trouver soi-même, c’est sans doute ça le thème principal de ce spectacle.

Cette pièce est aussi bien un conte initiatique qu’un brûlot politique, un roman d’aventure qu’une fresque sociale. Dans cette histoire sans fin, nos personnages après nous avoir laissés, ne vont-ils pas découvrir qu’ils avaient en eux -et pour certains, chez eux- ce qu’ils sont partis chercher au loin ?

C’est sans doute ce qui rend la pièce universelle. Elle nous parle de nous-même tout en nous faisant voyager, rire et pleurer."

Michel Burstin

 

Odyssées de Gustave Akakpo, à l'Etoile du Nord jusqu'au 20 avril

AgoraVox est partenaire. 

Renseignements : http://www.hercub.net/

Réservation : cliquer ici ou au 01 42 26 47 47

 

Chaque jeudi, après la représentation, un débat a lieu avec le public. Vous voulez en être acteur, poser des questions à Michel Burstin, découvrir le choix de la mise en scène ? Envoyez vos questions à communication@hercub.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)










Les thématiques de l'article


Palmarès