Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > RDV de l’Agora > Yann-Arthus Bertrand : l’art au service de l’écologie

Yann-Arthus Bertrand : l’art au service de l’écologie

Yann-Arthus Bertrand a présenté son nouveau film Planète Océan et parlé de sa vision de l'écologie.

"Il est trop tard pour être pessimiste !". A soixante-six ans, Yann Arthus-Bertrand n'a rien perdu de sa vivacité d'esprit au service de son esprit d'engagement pour l'écologie. Photographe, journaliste, réalisateur, il multiplie avec un immense talent les supports pour transmettre son amour de la planète et déclencher une prise de conscience collective. C'est dans le cadre de son nouveau film, Planète Océan, que ce militant écologiste convaincu est venu sensibiliser sur le campus de l'Edhec un public attentif.

Planète Océan est un mélange de vues aériennes et sous-marines, commenté en voix-off par Yann Arthus-Bertrand lui-même. Le documentaire fait découvrir au spectateur l'écosystème de l'océan, du microplancton au requin marteau. Avec pédagogie, il montre comment et pourquoi ce qu'il décrit comme un équilibre parfait, fruit de millier d'années d'évolution, est aujourd'hui menacé par la surexploitation du plus dangereux des super-prédateurs, l'Homme. Offrant tour à tour à nos yeux scènes naturelles magnifiques et images chocs de l'activité humaine sur ces dernières, le film a un objectif affiché : sensibiliser et prévenir un large public des limites de notre océan, des effets de notre action sur un écosystème gravement fragilisé.

Mais la promotion de son dernier film n'était pas le seul motif de la visite dans le Nord de Yann Arthus-Bertrand. La conférence a aussi été l'occasion de revenir sur une carrière étonnante. Rien ne destinait en effet Yann Arthus-Bertrand à devenir un des porte-paroles de la cause écologique. C'est au cours de ses études scientifiques qu'il se découvre une passion pour la photographie. Plus tard, La Terre Vue Du Ciel, son documentaire-photo best seller, est pour lui une révélation : la planète bleue est magnifique, alors que l'empreinte qu'y laisse l'Homme s'accroit trop et trop vite.

Depuis, il consacre sa vie à l'engagement écologique, persuadé "qu'être un homme, c'est vivre les yeux ouverts" et "qu'il faut arrêter de vivre dans un déni quotidien". Sa démarche de journaliste est donc d'informer ses concitoyens, de partager sa vision au plus grand nombre. Lui a choisi l'art, la voie de la communication. Il n'est pas "un guerrier de l'écologie" comme peuvent l'être d'autres militants. "Chacun sa méthode" commente-t-il, "moi, je suis un écolo libéral, d'autres sont plus intégristes" se plait-il à dire, sans pour autant condamner les activistes plus rigoureux, comme Green peace, qui selon lui "fait un travail formidable".

Comment arriver à un monde écologiquement durable ? Yann Arthus-Bertrand l'a répété à plusieurs reprises : "Je n'ai pas la solution". Non sans humour, il lance donc un appel à quiconque l'aurait... Mais le constat n'est guère brillant. Selon lui, l'humanité a peut-être même déjà dépassé le point de retour. Mais cela n'enlève rien à sa volonté : "Je veux faire partie de ceux qui font bouger les choses". L'engagement de tous est une nécessité à ses yeux, alors qu'il ne croit plus à une solution politique, les gouvernements n'étant que le reflet de ceux qu'ils représentent : "Nous avons les hommes politiques que nous méritons".

Chacun doit donc chercher sa propre éthique, sa propre morale : "c'est presque spirituel". Il ne faut pas avoir peur de s'engager, car "être écolo, c'est aimer la vie. C'est s'aimer soi-même, et aimer les autres", et de conclure par un touchant et vibrant " Je vous aime !".

 

Bande annonce du film Planète Océan

 

 VU DU CIEL - Episode 10 : La fin du Pétrole (extrait)

 

Film "Les plus beaux chevaux du monde" vus par Yann Arthus Bertrand

 

Voir le film "HOME" sorti le 5 juin 2009 : http://www.youtube.com/watch?v=g7Dp...

 



Sur le même thème

Quand l'aile gauche de Canal plus rejoint les "merdias"
Jodorowsky's Dune
Pepe Mujica : Le président « normal »
Tourner le dos à la croissance, utopie idéaliste ou affront salutaire ?
Qu'est-ce que l'écologie radicale ?



ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires