• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
 

benevole

Je suis Belge, j'ai fêté mes 20 ans en mai 68 et j'ai un passé professionnel dans l'éducation, l'enseignement, le journalisme, les affaires et actuellement je suis au chômage sans grand espoir, vu mon âge, de retrouver de l'emploi.
J'ai toujours été intéressé par les problèmes de société et très sensible à la souffrance d'autrui, morale ou physique.
Il y a quelques années, pour répondre au problème de la faim et de la pauvreté dans le monde, mais aussi à la baisse de pouvoir d'achat et à la plupart de nos problèmes de société, j'ai mis au point un concept socio-économique (le concept du robin) que les experts jugent cohérent et correct, voire intéressant mais difficile à mettre en oeuvre en tous cas dans le cadre d'un seul pays. Je partage leur avis. Ce concept devrait être lancé au niveau de l'Europe et s'étendre très vite dans le monde entier pour porter ses fruits. En dehors d'un coup de coeur momentané de François Bayrou et d'une étude plus approfondie de Didier Reynders, les réactions du monde politique ont été décevantes.
 Je comprends un peu mieux pourquoi en observant la progression des politiques anti-tabac et c'est ce qui me donne l'envie d'écrire au moins un article de fond sur ce sujet.

 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 114 588
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 75 53 22
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Articles de cet auteur

Classer les articles par Chronologie Les plus lus Les plus commentés

Derniers commentaires

  • Par benevole (---.---.37.153) 17 mars 20:42

    Ah bon ? Et quand le Kosovo a réclamé son indépendance, la Serbie ne perdait pas une partie de son territoire, peut-être. Comment pouvez-vous être d’aussi mauvaise foi ? La TV vous a lobotomisé ?

  • Par benevole (---.---.147.119) 15 mars 2013 16:38

    "Même Jésus n’aurait pas réussi à parcourir 26 km en hélicoptère à l’intérieur d’une gargote, populaire ou pas. Faut pas déconner non plus..."

    Il manquait ceci smiley pour indiquer que c’est de l’humour. J’ai cru un moment que c’était sérieux...avant de lire votre nom.

  • Par benevole (---.---.147.119) 15 mars 2013 01:26

    Cher Michel,

    Vous êtes un expert en dialectique mais le propre de cette dernière consiste à démontrer la supériorité de son point de vue plutôt que de chercher la vérité et, pour ce faire, parfois, on joue sur les mots pour faire dire à l’interlocuteur ce qu’il n’a jamais dit.

    Ainsi vous vous focalisez sur les mots « penchants naturels de l’homme » par lesquels je veux simplement signifier qu’aimer ses ennemis ou tendre l’autre joue n’est pas le comportement habituel (vous voyez, j’évite le mot naturel pour ne pas vous fâcher) de l’homme (ni même de l’animal) et je dis ça pour expliquer ma conviction que Jésus-Christ (à l’inverse de tous les écrits de l’ancien testament, de la thora ou du coran qui sont imprégnés de la culture de leur époque et donc manifestement inspirés par l’homme et non par Dieu) nous livre un message qui ne peut pas provenir de l’air du temps et semble donc d’inspiration « plus qu’humaine ». Je ne dis pas « divine » parce que ce serait mal compris. Il faudrait d’abord définir la divinité.

    Là-dessus, vous me faites un cours sur la distinction entre naturel et culturel que je veux bien accepter dans son principe mais qui est hors de mon sujet et vous me dites que la non-violence est le penchant naturel de l’homme.

    Sur ce sujet, qui sort également de mon propos, j’ai deux objections.
    1) La non-violence étant une philosophie et une technique, elle ne peut être un penchant naturel. Vous voulez sans doute parler de pacifisme et pas de non-violence.
    2) Le célèbre biologiste Henri Laborit vous répondrait que ce qui fait agir l’homme c’est son cerveau animal primitif, le cortex cérébral, siège de la dialectique, ne servant qu’à justifier avec plus ou moins de mauvaise foi les décisions de son cerveau primitif qu’il partage avec les animaux. Il vous dirait aussi que tout animal, tout homme, éprouve avant tout le besoin de se sécuriser et d’étendre son territoire, c’est à dire, transposé à l’homme, son pouvoir parce que plus il a de pouvoir, plus il se sent en sécurité. Dès lors, dans sa quête de pouvoir, il entre forcément en concurrence avec ses semblables et les agresse d’une manière ou d’une autre.. C’est une exigence biologique, dit-il. Ensuite, Henri Laborit s’intéresse aux comportements face au stress de l’agression : combattre ou fuir. Son livre s’intitule « L’éloge de la fuite »

    Mais ces considérations nous éloignent de mon propos initial, n’est-ce pas ? Si vous admettez que les enseignements du Christ ne sont pas inspirés par les attentes de ses contemporains, ni par le milieu culturel de son époque, ni par un comportement inné de l’homme, je peux parfaitement vous suivre dans votre distinction entre naturel et culturel, ce qui n’était pas du tout l’objet de mon article.

    Amicalement

  • Par benevole (---.---.147.119) 15 mars 2013 00:24

    Je partage tout à fait votre point de vue, Alea jacta est... Surtout avec votre deuxième post.

    Rien n’est fait, les dés roulent encore mais ils peuvent tomber du meilleur côté, ce qui n’aurait pas été possible avec un pape issu de la curie romaine qui aurait choisi de s’appeler Jean-Paul III ou Benoît XVII

    Francesco, moins carriériste que le décrit Fatale puisqu’il a refusé l’investiture en 2005, peut devenir le pape des pauvres et enfin donner de l’Eglise une image plus conforme à l’Evangile.
    Il en a les prédispositions et la possibilité.

    Je ne suis pas croyant (du moins pas à la manière des 3 religions qui se prétendent révélées) mais bien chrétien et libre penseur. Je suis simplement convaincu que si le message du Christ était compris et appliqué le monde évoluerait positivement. On peut dire la même chose si l’interdiction de gagner des intérêts sur l’argent, prônée par les Musulmans, était appliquée partout dans le monde ou si la sagesse de Bouddha était mieux partagée.

    Un esprit libre peut sélectionner les meilleures idées des uns et des autres et oeuvrer au respect des uns et des autres alors que la croyance, fille de l’ignorance, postule par principe que « sa » religion ou philosophie est meilleure que les autres.

    J’attends aussi de Francesco et de son humilité, qu’il ouvre un dialogue constructif avec les autres religions et avec le monde laïc. En revanche, je n’en attends pas une libéralisation du catholicisme sur les questions éthiques.

  • Par benevole (---.---.147.119) 14 mars 2013 21:47

    @Michel Maugis,

    Ce que j’ai écrit (relisez mon texte) est "

    Au contraire, au célèbre commandement « Aimez-vous les uns les autres », il ajoute « Aimez vos ennemis » et « Si l’on te frappe sur la joue droite, tends la joue gauche ».

    Avouez que ce sont des principes opposés aux penchants de la nature humaine"

    C’est vous qui me faites dire que j’attribue la violence aux penchants de la nature humaine. J’ai simplement écrit que les principes de la non-violence sont opposés aux penchants de la nature humaine. Ce que vous me confirmez en répondant non à mes trois questions.

VIDEO DU JOUR

Saïd Bourarach - Meta TV - Commémoration de la mort 30-03-2014 (reportage exclusif)

Lire l'article associé à la vidéo
Agoravox.tv

Les auteurs du jour

ZEN Danube hommelibre Le Kergoat argumentaires Robert Bibeau Maxwell N. Loalngar George L. ZETER taktak Laurent Pinsolle morice alteréconomie fatizo C'est Nabum Theothea.com Fab81 Tibet Libre Thelyson Orelien Francois SERANT Nagy Bernard Dugué Louis Dalmas Enjeux Electriques gruni Octavio Chien Guevara enréfléchissant Raymond Viger Lufete Ferdinand Frozen Musima socrate&co na !

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération