• jeudi 17 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
 

eric

Travailleur émigré en russie
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 5494 931
1 mois 0 38 0
5 jours 0 8 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 174 87 87
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Articles de cet auteur

Classer les articles par Chronologie Les plus lus Les plus commentés

Derniers commentaires

  • Par eric (---.---.116.70) 9 avril 07:01

    Quel intérêt ? Le discours de Vals a démontré que ce pouvoir n’entend nullement rompre avec sa ligne générale. Clientélisme rapace et racketteur dans l’hypocrisie cynique.
    Il annonce des avantages fiscaux pour « les plus fragiles ». Des baisses d’impot sur le revenu pour les « malheureux » qui ne le payaient pas et se sont trouve rattrapé par sa fiscalité délirante.
    Or, une moitié des français paye l’IR. Les 8 ou 11 millions « d’en dessous du seuil de pauvreté » par exemple, sont rarement frappés. C’est donc très exactement au bénéfice de la classe moyenne médiane que nous allons tous faire un effort financier. Pas pour les « vraiment plus pauvres ». Pour une catégorie réputée voter souvent socialiste.
    Prétendre en plus que ce sont eux qui en auraient le plus besoin et les présenter comme pauvres est assez répugnant.
    Qui plus est, c’est inutile. Fabius Jospin avait fait le même calcul avec la cagnotte fiscale pour le résultat que l’on sait : même désengagement de certains électeurs socialistes. Comme si ceux ci avaient une sorte de sincérité politique, voir sociale, et ne se contentaient pas d’aumônes fiscales a leur seul profit.
    Conclusion ? Ces gens meprisent les droites et on le savait. Ils meprisent les pauvres et on sen doutaient. Ils méprisent leur propre électorat et il ne serait pas mauvais que celui-ci en prenne conscience...
    A voir les résultats électoraux et certains articles, cela commence...

  • Par eric (---.---.116.70) 8 avril 20:00

    A le Chat, c’est un peu ce qu’il admet dans cet article vous savez, même si il faut admettre que la forme est un peu contournée, prouvant qu’il sait sans doute lire mais a plus de mal avec l’écriture.

  • Par eric (---.---.69.33) 8 avril 15:23

    Et ce n’est rien. On a un état qui dépense 57% de la richesse produite, et vous êtes dans les zones qui sont les plus arrosées d’argent public. Celles ou vivent 8% des « pauvres économiques de France » mais qui bénéficient de tous les plans banlieue, aides, investissements, services publics etc...
    Ce sont en effet les zones ou habitent la main d’œuvre particulièrement sous payée qui travaille dans les services à la personne dont bénéficient au maximum les gens des centre villes.
    Les conditions tendues dans lesquelles vous vivez, n’existent qu’à grand frais d’argent public qui les rendent possibles...

  • Par eric (---.---.69.33) 8 avril 12:13

    Toujours ce même problème avec la démocratie...

    Qu’est ce que cela veut dire « mettre le pied dans la porte » ? Comme si les citoyens qui votent pour le FN n’étaient pas chez eux dans la « maison commune » qu’est la Mairie, et ce, quel que soit le Maire. Comme si il n’avait pas la même vocation que les autres citoyens a choisir le dit Maire.

    Mais c’est la surface des choses que cette stigmatisation et cette exclusion raciste de quoi, 7% des électeurs aux municipales, qui ne seraient pas chez eux à la Mairie, voir en France ? Dans l’épisode Mantes, l’aspect sectaire est encore plus profond. Car si un FN a été élu grâce à une triangulaire, c’est également le cas de nombre de députés de toutes les gauches élus lors de triangulaires avec le FN en 2012, sans parler des municipales.
    Être élus par une minorité serait inacceptable pour toutes les droites, souhaitable pour toutes les gauches. Ce sont donc en seconde approche, tous les gens qui ne votent pas à gauche qui ne seraient pas vraiment des citoyens.

    Mais cela va encore plus loin. Sur l’Europe, ce texte n’hésite pas a agglomérer l’ensemble des opposant, redevenus légitimes à s’exprimer par un coup de baguette magique. Pour le coup, c’est toute une partie des gauches, celles qui ne sont pas hostiles à l’Europe, qui mériteraient une bonne volée.
    C’est un peu comme si on doutait de la légitimité démocratique institutionnelle du pouvoir actuel sous prétexte qu’il dispose d’une popularité qui tourne autour de 20% ou que l’ensemble des élus de gauche devraient démissionner, parce que, aux municipales, ils représentent de l’ordre de 33% des élus contre prêt de 50% pour la seule droite traditionnelle.

    Conclusion, nous sommes en bonne compagnie.

    Les 10 à 15% hors tout de gauche de gauche déchirées entre elles par ailleurs, considèrent comme illégitime par nature, le reste des 85% de la population.
    La bonne nouvelle, c’est que vu leur nombre et leur divisions, elles ne représentent pas un grand danger.

    la mauvaise nouvelle, c’est qu’un PS à 20-25% à tous casser est obligé de les manipuler ou de les acheter pour chaque décision importante, garantissant un ralentissement de toutes politiques.
    C’est du reste bien au fond, l’espoir de cet article. Une débâcle du gouvernement au joli moi de Mai, et même une débâcle plus générale des partisans de l’Europe, n’aurait comme vraie conséquence politique que de pointer du doigt les dangereuses proximités entre gauche de gauche et FN.
    Parce que même si les uns et les autres présentent des motivations différentes, ce sont bien les mêmes politiques qu’ils proclament vouloir appliquer, et les intentions....

  • Par eric (---.---.116.70) 7 avril 08:11

    Vos propos sont assez scandaleux. On ne peut pas prétendre être une sorte « d’avant garde éclairée du prolétariat »disposant de solutions miracles aux problèmes de notre pays, et affirmer qu’on a été grugé par un personnage aussi falot que Hollande et des promesses aussi transparentes que celles du PS.
    Au lieu de serrer vos petits poings humides et de descendre dans la rue, vous devriez vous livrer a un long travail d’introspection intellectuel. Qu’est ce qui n’a pas collé dans vos analyses du réel et vos choix politiques pour en arriver la. Parce que vous avez faits des choix concrets qui sont a l’origine de la situation actuelle. Comment voulez vous qu’on croit a vos propositions de résolution des problèmes quand on voit a quoi a mener la compréhension que vous en aviez ?
    Non, l’heure n’est pas a une « nieme » manif inutile vu votre faible nombre, mais a l’autocritique et a une « refondation » comme on dit dans votre jargon....

VIDEO DU JOUR

Conférence avec Shlomo Sand : "Si Netanyahou est juif, alors moi je suis bouddhiste"

Lire l'article associé à la vidéo
Agoravox.tv

Les auteurs du jour

Fergus L'Audible Karol olivier cabanel gdblog A. Spohr REVAHB Octavio Human Iste Enjeux Electriques Christian Creseveur Frank BRUNNER redrock Papybom Benoit Alphand Nagy Louis Dalmas Joss Doszen Yann Riché taktak CHALOT scylax Laurent Pinsolle Gérard Luçon thiron Gltr Sylvain Rakotoarison

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération