• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 14 septembre 2011 09:34

Bonjour, Etienne.

Excellent article qui montre le cheminement ayant conduit à cet art contemporain aussi sujet à interrogations, critiques, et même à des condamnations sans appel faisant écho à des louanges tout aussi excessives.

Un élément est pourtant absent de votre réflexion concernant les évolutions de cet art contemporain depuis l’entre-deux guerres : le formidable progrès de l’individualisme. Allié au développement fulgurant des médias, il a permis à chaque artiste, qu’il soit reconnu comme tel ou autoproclamé, d’espérer se faire un nom en ayant recours à la rupture, et cela quelle que soit la nature de cette rupture. C’est ainsi que, peu à peu, chaque élève tout juste sorti des Beaux Arts, se prend pour un génie créatif dont le destin est forcément planétaire. Encore faut-il se faire connaître, et tous les moyens sont bons, des boîtes d’excréments de Manzoni à la peinture vaginale. Autrefois, les élèves apprenaient avant de créer, et ils faisaient progresser les arts figuratifs (mais cela vaut également pour l’architecture ou la musique) par petites touches, apportant ici un nouveau matériau, là de nouveaux équilibres de couleurs ou de formes, mais sans renier le passé. Le problème aujourd’hui vient du fait que le plus modeste des artistes se prend pour Michel-Ange et entend bénéficier d’une renommée universelle. Or, ce n’est pas comme cela que devrait fonctionner l’Art et le regard que l’on porte sur lui. Mais avec la complicité de quelques marchands, de journalistes spécialisés et de politiques ignares qui se font berner, ce sont les plus opiniâtres qui gagnent, pas forcément ceux qui ont le plus grand talent.

A toutes fins utiles, voici le lien sur article que j’ai écrit en rapport avec l’art contemporain et la mystification : « Lolo, roi du pinceau !  » retrace l’histoire du célèbre Boronali.

Cordialement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès