• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sparte sparte 18 septembre 2011 14:06

La terminologie « art contemporain » fait un amalgame entre art et artiste. On parle d’écrivain contemporain, de peintre contemporain, pour signifier qu’ils sont vivants ; et ensuite on les rattache généralement à une école : classique, figuratif, impressionniste, cubiste ...

Or l’expression « art contemporain » s’applique exclusivement à des soi-disant oeuvres picturales ou plastiques qui ont la particularité de ne se rattacher à aucune école ... et qui généralement ne sont pas de l’art mais de la provocation : un tableau vide intitulé : « tache de blanc sur fond blanc », un urinoir ( Duchamp ) , un oiseau dans une cage, un crucifix dans un bocal d’urine, un cochon sodomisé ... j’en passe et des pires.

Elles ont le plus souvent condamnées à la poubelle, après une période plus ou moins longue d’exposition provocatrice dans des lieux historiques dont elles dénaturent la fonction sacrée ( église, chapelle ) ou culturelle et mémorielle ( châteaux, ... ).

Mais pendant ce elles font croire qu’elles constituent la seule source « d’art moderne » ; ce sont donc des empêcheurs de créer l’art véritable, et des outils de destruction de la beauté.

Elles ont une des armes de M D M pour détruire les bases culturelles et donc l’identité des peuples.

Imposture ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès