• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Vaccination anti-HPV : les ministres sur la défensive

Par doctorix (---.---.13.17) 20 octobre 2011 17:28
doctorix

Tous ces gens pour parler du Gardasil, et qui ne sont pas médecins. Amusant.
Mais je ne crois pas qu’ils parlent de médecine, de prévention, juste de gros sous : alors laissez les donc parler, c’est leur domaine.
Moi, j’ai vacciné pendant trente ans, sans me poser de questions.
Et puis, grâce au zèle voyant de Madame Bachelot, qui semblait pousser le bouchon un peu loin, j’ai étudié le vaccin antiH1N1.
J’ai vite compris que c’était une merde, et j’en ai vite averti mes 333 confrères départementaux par 12 mails successifs bien documentés. Mon département a d’ailleurs très très peu vacciné.
En suite, et tant qu’à faire, j’ai étudié le vaccin grippal depuis 40 ans. J’en ai conclu que c’était une escroquerie qui perdurait également depuis 40 ans. Sans aucun doute possible.
Ensuite, le doute me prenant, j’ai étudié divers autres vaccins, la polio, l’hépatite, la rougeole. Ce fut une traversée de l’enfer. Depuis, je ne pratique plus que les trois vaccins obligatoires, mais juste pour respecter la loi : ce sont les moins dangereux, à la limite, mais ils n’ont aucune efficacité, même le sacro-saint vaccin antitétanique (pour la bonne raison que lui et sa toxine ne peuvent en aucun cas être en contact avec les anticorps sanguins, mais c’est trop long à vous expliquer : achetez plutôt un des excellents bouquins de Sylvie Simon, et vous comprendrez tout).
Ma conclusion est que les épidémies croissent et décroissent selon une courbe de Gauss, quoiqu’il arrive. Les vaccins arrivent sur le marché à la fin de la période de décroissance, quand la bataille est finie, comme les carabiniers, et s’attribuent le mérite de la victoire. Dans les années 50, il y avait 800.000 rougeoles aux USA : quand le vaccin est arrivé sur le marché en 58, il en restait 3.000. L’épidémie a disparu, bien sûr...Comme les autres, la suète, la scarlatine, et tant d’autres, qui n’ont pourtant jamais eu de vaccin...
Actuellement, l’épidémie de sida semble débuter sa phase descendante : quand elle s’approchera du rez-de-chaussée, attendez-vous donc à voir débarquer le vaccin tant attendu.
Bon : on est là pour parler du Gardasil ?
Ai-je besoin de vous donner mon avis ? C’est juste un des pires.
Lisez des bouquins, renseignez-vous. Après tout, c’est vous que ça concerne.
Sachez simplement que nous sommes une cohorte de médecins à avoir compris, et que si nous ne faisons pas plus de bruit, c’est :
Les uns parce que renoncer aux vaccins est une lourde perte financière.
Les autres parce que certains conseils de l’Ordre (de moins en moins), sont des tribunaux d’inquisition, et que nous sommes sensibles au feu.
Quans à ceux qui vaccinent encore à tour de bras, c’est simplement parce qu’ils n’ont JAMAIS pris la peine d’étudier les vaccins. Et c’est la majorité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération