Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile


En réponse à :

Par alcodu (---.---.---.42) 27 octobre 2011 12:53

Etablir une allocation universelle sur la création monétaire me parait-être une aventure dangereuse. Le volume de monnaie créée serait énorme.
Il y aurait donc une inflation très importante.

Certes, l’un des défauts de l’inflation serait éliminé, à savoir que la nouvelle monnaie serait distribuée directement aux particuliers donc l’effet inégalitaire d’une monnaie créée près des cercles du pouvoir et son corollaire, la dévalorisation de la monnaie créée loin des cercles du pouvoir, n’existerait pas.

Pour autant il y a un vrai danger d’hyper-inflation et surtout, surtout le très gros défaut de cette méthode c’est que le volume de monnaie reste décidé de façon centralisée. Or personne , aucune institution, aucun économiste, aucune banque centrale ne pourra jamais savoir la quantité de monnaie qui est adaptée à l’économie (ce serait comme prévoir la météo sur plusieurs années). ll y a toujours trop ou pas assez de monnaie donc il y a toujours des crises monétaire, et ce depuis 4000 ans.

Enfin autre défaut important, en admettant qu’une inflation constante et maitrisée soit possible, ce dont je doute fortement, cette méthode est une marche vers la croissance forcée. Un individu ou un ménage qui décide de lever le pied - congé - retraite volontaire, « tour du monde » etc sera pénalisé. Tout pécule sera pénalisé. Il faudra tout dépenser tout de suite ou bien l’argent se dévalorisera.

Je crois donc que cette méthode n’est ni viable ni souhaitable.

Seule la solvabilité de chaque acteur de l’économie peut déterminer la création monétaire. Autrement dit il faut partir du bas, pas du haut.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès