• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


kev46 kev46 30 octobre 2011 21:56

Vous me dites d’emblée qu’emprunter à la banque centrale va créer de l’inflation.
Avec vous bien compris mon commentaire ?

Imaginons ce qui se passe en partie aujourd’hui : `
La banque centrale prête à un 1% à une banque commerciales qui re-prête à l’état à 3% (ce qui se passe en parti aujourd’hui à environ 20-30% des emprunts de l’état, le reste étant issu de notre épargne)
Pourquoi l’état ne pourrait pas emprunter directement à la banque centrale à 1% voir 0% (car de toutes façon les bénéfices seront reversés à ce même état voir aux états pour la BCE) ?

Cela aurait même pour effet de limiter l’inflation car il n’y aurait qu’un 1% de la somme emprunté à créer pour couvrir les intérêts inexistants au moment du crédit au lieu de 3% dans le premier cas.
Votre peur de l’inflation viendrait elle de l’idée que le gouvernement abuserait automatiquement de ce moyen de financement gratuit et illimité ? Vous n’avez alors pas bien lu mon post où je prône une banque centrale indépendante qui n’aurait pas le droit de prêter plus d’une certaine somme par an aux états (ce qui en plus représenterait moins qu’aujourd’hui). Tous ceci gravé dans la constitution avec pourquoi pas un recours au référendum pour tout amendement constitutionnelle. Ou se trouve le risque inflationniste ? Ne détournez pas votre réponse SVP !

Tous les politiques qui affirment que ceci conduirait a un abus de la planche à billets nous confirme bien leur irresponsabilité s’ils étaient élus. Malheureusement, ils sont élus :/

Mais je suis également d’accord avec vous que l’état devrait se limiter à dépenser seulement l’argent perçu, or c’est bien la loi Pompidou de 1973 qui, a cause des intérêts et l’irresponsabilité de nos politiques, a entraîner l’état dans une spirale de dettes. Commencons par reduire notre dettes avec la fin des interêts, puis ensuite nous pourrons parler du zero defcit.

Dois je vous rappeler que le financement de l’état par la banque de france ne posait pas de problème jusqu’à 1945 date de sa nationalisation. Et oui l’état pouvait se financer à un taux pas trop élevé mais cela n’empêchait pas les actionnaires de cette banque de « france » de touchait les bénéfices des intêret de la dette public. Entre 1945 et 1973, l’état empruntait à sa propre banque de france national et a connu les trentes glorieuse pour reconstruire le pays (il y a quelques périodes d’inflation OK, mais après cela a même été pire jusqu’à l’euro où les rapport sont également faux, les prix augmentent bien plus de 2% par an, regardons à la caisse !) avec le plein emploi !
Connaissait vous les « 200 familles » ? —> http://fr.wikipedia.org/wiki/Deux_cents_familles
Pour le plein emploi, une bonne protection sociale et bon service publics, n’accepteriez vous pas un peu d’inflation ? (Ha moins que vous viviez confortablement et que vous avec peur pour votre grand capital épargné, chose que beaucoup de francais ne connaisse pas car une petite partie de la population s’accapare cette richesse !)

La situation actuelle n’a t-elle pas été voulue par les riches ? Les intérêts de la dette n’est elle pas un formidable moyen de transférer une partie de la richesse du peuple dans les mains des dirigeants et actionnaires des banques et fonds de pensions ? 
—> voir le 6eme paragraphe http://www.nytimes.com/2006/11/26/business/yourmoney/26every.html?ex=1165554000&en=02ed48ae1473efe0&ei=5070 By Warren buffet !!!

La dette n’est elle pas un formidable moyen de justifier la privatisation de nos services publics que nous allons désormais payer plus chère (et oui désormais il faut des bénéfices) pour engraisser ces mêmes dirigeants et actionnaires ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès