Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile


En réponse à :

Par MilleFeuille (---.---.---.78) 17 novembre 2011 01:03
MilleFeuille

Merci beaucoup pour toutes ces réactions, explications et même soutiens, qui me font plaisirs et qui confirment, donnent à voir l’étendue du problème et permettent de ne pas se laisser prendre entièrement au dépourvu. Malgré tout c’est apparemment difficile voire impossible à résoudre devant les Tribunaux.

Merci aussi à Marie Galimard Geiss et son association, qui ont permis un contact avec un Député et le Consulat. Il est effectivement important de signaler toutes les situations abusives pour que les politiques, qui se doivent d’être prudents aient toutes les raisons possible d’agir rapidement.

C’est malgré tout un peu dommage, que les associations ne s’entendent pas, car la question est tellement complexe, les moyens inégaux, la communication rodée côté système familial allemand, que réunir les efforts est nécessaire, mais c’est vrai que dénigrer les autres est contre-productif.
Le CEED avait mis en ligne une somme impressionnante d’informations et de vidéos sur le site et sur la page you tube. La page avait été supprimée un temps en raison d’une plainte d’une chaîne de télévision italienne, qui ne voulait pas que son reportage y figure, mais le stock se reconstitue apparemment peu à peu.
Ceci dit, je n’ai pas l’impression non plus, que la fuite soit la solution, elle demande aussi d’énormes moyens et tous les cas le montre, ce n’est pas tenable sur la durée.

J’ai mis du temps à répondre, car j’étais prise par d’autres démarches dont une requête devant la juridiction familiale pour obtenir l’accord du Père de l’enfant pour une entrée à l’école maternelle franco-allemande, mais tout s’est soldé par un échec, qui montre encore une fois le parti pris des juridictions et aussi le problème des expertises mensongères, qui a servi de motif à la décision. L’expertise se base entièrement sur les déclarations calomnieuses et rancunnières de mon ex-mari, qu’elle reprend et traduit dans les termes appropriés sans tenir compte à aucun moment de mes explications ou éléments apportés dont des témoignages, par conséquent elle est forcément biaisée. D’autant plus qu’il est très facile de vérifier que certains passages sont faux, mais de la même manière que personne ne trouve abusif, que mon ex-mari décide du mode de garde sans mon accord, alors que je me fais très vite remettre à ma place si j’avance simplement des arguments montrant que c’est dans l’intérêt de l’enfant de changer, de la même façon personne ne trouve anormal de m’ignorer ou d’essayer de me faire taire en me menaçant d’un transfert du droit de garde.

Bien sûr je ne pense pas que mon ex-mari soit seul capable de tout cela et je vois bien qu’il est encouragé dans sa façon de faire, puisqu’il est félicité quoiqu’il dise et a toujours raison sans qu’on ne prenne la peine de le questionner plus que ça.
Cela rentre visiblement dans le contexte de tout ce qui a été décrit ici.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès