Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile


En réponse à :

Par paul (---.---.---.42) 18 janvier 2012 17:47

Quand un contrat est jugé injuste, voire illégal - celui de la dette due aux banques - l’un des contractants le dénonce, preuves à l’appui : par exemple des intérêts exorbitants .

Aucun État ne pourra rembourser cette dette illégitime sans mettre en vente tous ses biens publics - ce que fait la Grèce dans l’urgence et nous aussi progressivement - et mettre au chômage une grande partie de sa population ( en France : 4,5 millions de personnes, + les contrats précaires et 8 millions de pauvres ) .

Des économistes éminents comme Attali ont justifié cette dette et la nécessité de la rembourser (encore hier soir chez Taddéi ) .Aujourd’hui, les intérêts seuls coutent 50 milliards par an . Si elle doit être remboursée, ces intérêts devraient être plafonnés à 1 ou 2 % .Si la France engage ce processus de déremboursement ( comme la Sécu ), il est certains que d’autres pays suivront , et c’est la Finance qui tremblera .
D’autres économistes comme Krugman montrent bien qu’il est inepte de parler de la dette pour un État comme pour la gestion du budget familial .

Quelle crédibilité ont les organismes internationaux comme la BRI que cite l’article et la fameuse Troïka - FMI, BCE ,UE - ? celle que lui donnent les libéraux , adorateurs du Saint Marché et de la concurrence libre et non faussée . Entendez par faussée : tant que les salaires n’atteindront pas le niveau de base du salaire chinois ou indien et que la retraite ne sera pas consentie seulement à partir de 70 ans .
A nous de dire très bientôt que l’on est plus du tout d’accord avec ce chantage de la dette .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès