Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile


En réponse à :

Par morice (---.---.---.2) 16 février 2012 15:35
morice

http://fr.news.yahoo.com/lump-exclu...


On apprend que ce chiffre est revu à la baisse pour être ramené à 62 !
Je ne comprends pas comment on peut contester ce génocide-là !


on joue sur les mots : l’Alsace étant allemande, les déportés homos alsaciens ne pouvaient être comptabilisés : c’est la thèse préférée des négationnistes, qui font comme RASSINIER, le coupeur de cheveux en quatre !
ce qu’il y a de sidérant, c’est que c’est FILLON qui a tué la définition : en accordant la légion d’honneur fort tardivement à un homosexuel venu habiter après guerre en Alsace, qui a obtenu le statut de français en 1960 (et non 1980 !) seulement : ruinant ainsi tout l’agumentaire comme quoi ceux qui habitaient ailleurs qu’en Allemagne ne pouvaient pas être incarcérés et déportés. Or, à bien regarder, Brada était né à Brossen (autrefois en Saxe, actuellement dans le Land de Thuringe, en Allemagne). Or, expulsé pour homosexualité en 1937, il atterrit dans les Sudètes. : il devient alors tchèque !

 « d’un point de vue technique et légal, il est citoyen tchécoslovaque et sa condamnation pénale le force à quitter l’Allemagne, car il est maintenant considéré comme étranger avec antécédents judiciaires, donc persona non grata en Allemagne nazie. Ses parents ne lui ayant pas transmis le tchèque, il est quelque peu contraint de s’installer dans la région germanophone des Sudètes, province tchécoslovaque jouxtant l’Allemagne. Il choisit alors Karlsbad (actuellement Karlovy Vary en République tchèque). Après un retour à la vie laborieuse, il intégre une troupe de théâtre itinérante spécialisée dans l’opérette et les numéros de cabaret »

Lorsque les Sudètes sont annexées au Reich par le pouvoir nazi, en 1938, ses collègues de la troupe ainsi que son directeur — juifs, pour la plupart — sont très vite arrêtés, faute d’avoir pu quitter à temps le pays et se réfugier au Canada.

il sera donc arrêté comme citoyen TCHEQUE, et non allemand : c’est l’annexion qui l’aurait rendu à nouveau allemand !!!

résultat : la thèse des « seuls allemands » ne tient pas... plus que l’Alsace, redevenue allemande par annexion  !!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allema...

en 1945, l’expulsion des Sudètes allemands va être source d’autres problèmes !

Ce sont les municipalités (národní výbor) qui, dans les faits, sont chargées d’identifier les citoyens tchécoslovaques de nationalité allemande qui sont réunis dans des camps de concentration tchèques puis conduits par convois ferroviaires vers l’Allemagne. L’expulsion des Sudètes s’étalera sur trois ans, de 1945 à 1947.

une deuxième horreur !
bref, les négationnistes vont comme à leur habitude jouer sur les MOTS : allemand, alsacien, français, tout leur sera bon pour arriver à la conclusion... de Vanneste !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès