• jeudi 17 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

L’histoire des Corans brûlés : une destruction de preuves

Par popov (---.---.108.112) 6 mars 2012 06:40
Brûler un livre quel qu’il soit est un acte de barbarie.
Confisquer des objets auxquels se raccrochent de pauvres prisonniers est un acte indigne d’un peuple civilisé.
La destruction de preuves est un crime.

Si l’information est correcte et fait son chemin, il y a des chances que la justice américaine rattrape un jour les coupables.

L’ironie pourtant, c’est que ces corans ont été détruits pour les vérités qu’ils contenaient dans les marges, pas pour les mensonges dans le texte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération