Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile


En réponse à :

Par eric (---.---.---.209) 5 mars 2012 14:55

On est tous d’accord. Y compris Hollande. Cela ne rapportera rien. Cela peut avoir des effets pervers difficile à évaluer. Nous y survivrons tous y compris les riches concernés.

Le plus important est dans le premier aveux. Compte tenu que finalement les « riches » ne paieront pas ou en tous cas pas assez, qui va payer si Hollande devait passer ? Puisqu’il s’agît d’augmenter les dépenses, de faire baisser la dette et d’aider les victimes de la crise.
Ce serait une erreur de croire que ce seront principalement les classes moyennes supérieure. Le PS sait qui l’élit et qui fait tourner la machine économique.
Toutes nos expériences socialistes précédente nous prouvent qu’à la fin, ce sont les pauvres qui trinquent le plus. En particulier les « moins pauvres des pauvres » Le dernier décile des revenus est encroûté dans des aides clientélistes du genre RMI qui les excluent durablement du marché du travail et de l’intégration sociale. Mais ce sont les deux trois déciles supérieurs qui trinquent le plus en pratique. C’est comme avec les 35 heures. Ou l’« ’incompréhensible retrait des services publics dans les banlieues à problème » avec 2 millions de fonctionnaires de plus en trente ans.Vu « d’en haut » cela ne se verra pas trop. Vu d’en bas, comme cela représente quand même du monde, si Hollande devait passer, c’est Marine Lepen la prochaine fois, ou pire....

Il faut faire barrage à l’égoïsme de classe de l’électorat socialiste pour continuer à redonner la priorité dans l’usage de notre argent commun à ceux qui en ont vraiment besoin


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès