Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile


En réponse à :

Par François Asselineau (---.---.---.10) 9 mars 2012 23:02

@Pie 3,14
On se demande décidément à chaque fois ce qui l’emporte chez vous : la mauvaise foi, le cynisme, la suffisance, ou plus simplement la sottise.

Vous vous gaussez du prétendu nombre infime que nous représenterions.
Selon vous, cela prouverait que nos analyses ne trouveraient pas écho dans l’opinion.

Votre ironie est de la même veine abjecte que celle d’un tortionnaire qui aurait soumis un prisonnier à la torture et qui se moquerait de lui parce que son visage tuméfié et ensanglanté le rendrait « peu séduisant ».

Pour répondre à l’abjection de votre rire gras, sachez que la candidature de François Asselineau à l’élection présidentielle a été officiellement déclarée le 3 décembre 2011. Elle s’est accompagnée de la présentation d’un programme présidentiel, qui est généralement jugé par tous les esprits impartiaux et de bonne foi qui l’ont visionné, comme le plus cohérent, le plus précis, le plus pédagogique, le plus juridiquement irréfutable, le plus techniquement fiable, et le plus radicalement novateur de tous les autres programmes présentés aux Français :
http://www.u-p-r.fr/wp-content/uplo....

Pourtant, cette candidature a été systématiquement passée sous silence dans tous les grands médias audiovisuels de notre pays.

Selon les relevés chiffrés du CSA, les temps de parole et d’antenne cumulés, consacrés par toutes les télévisions françaises aux candidats déclarés à la présidence de la République entre le 1er et le 27 janvier 2012 ont été les suivants :

  • 3626 minutes pour François Hollande (plus de 60 heures)
  • 3450 minutes pour Nicolas Sarkozy (plus de 57 heures)
  • 913 minutes pour François Bayrou (plus de 15 heures)
  • 722 minutes pour Marine Le Pen (plus de 12 heures)
  • 568 minutes pour Jean-Luc Mélenchon (plus de 9 heures)
  • 484 minutes pour Eva Joly (8 heures)
  • 202 minutes pour Hervé Morin (3 heures 20 minutes), qui n’est plus candidat
  • 186 minutes pour Dominique de Villepin (3 heures)
  • 114 minutes pour Nicolas Dupont-Aignan (2 heures)
  • 108 minutes pour Nathalie Arthaud (1 heure 48)
  • 101 minutes pour Christine Boutin (1 heure 40), qui n’est plus candidate
  • 92 minutes pour Corinne Lepage (1 heure et demi)
  • 36 minutes pour Philippe Poutou
  • 9 minutes pour Frédéric Nihous, qui n’est plus candidat
  • et 0 minute 0 seconde pour François Asselineau

Ce silence total a fait fi des invitations que nous avons lancées à des centaines de journalistes à l’occasion de notre Congrès, de nos sollicitations incessantes avant et après, et des 58 lettres recommandées avec accusé de réception envoyées voici un mois aux 58 plus grands médias français.


Ce silence assourdissant, qui a été également respecté par la grande presse nationale, a violé expressément les exigences « d’équité » de traitement entre les candidats déclarés, pendant la recherche des parrainages, telles qu’elles ont été édictées par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

En effet, suite à notre saisine expresse, M. Michel Boyon, président du CSA, et Mme Christine Kelly, présidente
du groupe de travail « Pluralisme et campagnes électorales » du CSA, ont bien voulu nous confirmer, par écrit [lettre du président du CSA -> www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/2012/02/PRESIDENTIELLE-Lettre-du-CSA.pdf] et par oral, que la candidature de François Asselineau devait bénéficier de ces dispositions.


Le silence sans faille de tous les grands médias du pays sur la candidature de François Asselineau a été d’autant plus intolérable et choquant que ces mêmes médias ont accordé, en cette période de pré-campagne présidentielle, une couverture nationale à des candidats fantaisistes, ou à des candidats isolés n’ayant ni parti politique ni sympathisants pour les soutenir, ou même à des responsables politiques qui ne sont pas candidats déclarés.

Venir nous dire que nous n’avons pas rencontré d’écho dans l’opinion, alors que nous sommes dans une dictature médiatique féroce qui réserve 120 heures en un mois à l’UMPS sur les télévisions et 0 heure, 0 minute et 0 seconde à l’UPR, témoigne de la noirceur de votre âme. 

--------------------------------------------------------------------------------

Cela témoigne aussi de votre sottise car vous ne comprenez pas ce qui se passe de façon souterraine dans la société française.

Selon les sondages, 65 à 70 % des Français estiment que la campagne présidentielle est mauvaise, indigne ou honteuse. En effet ! C’est justement parce qu’elle camoufle les véritables enjeux !

Vous apprendrez en outre avec effroi que notre mouvement politique connaît une ascension de nature exceptionnelle. 

L’Union Populaire Républicaine (UPR) compte, au 8 mars 2012 :

  • - plus de 1 300 adhérents (ce chiffre est exact et peut être vérifié par huissier)
  • - des dizaines de milliers de sympathisants.

La notoriété de l’UPR et de François Asselineau sur Internet ne cessent de croître, que ce soit
 :


Plus de 220 sympathisants recherchent des parrainages depuis plusieurs mois.

Les réunions publiques que François Asselineau tient dans toute la France attirent de plus en plus de monde.

Son long programme présidentiel a déjà été visionné 51 000 fois sur le seul vecteur Dailymotion
(http://www.dailymotion.com/video/xmsihw_presidentielle-2012-le-programme-de-francois-asselineau-president-de-l-upr-1-10_news).

Les deux seuls passages du président de l’UPR sur des télévisions ayant une audience significative réalisés à l’automne dernier ont obtenu des scores de visionnage et d’approbation qui ont étonné les journalistes eux-mêmes.


Dans les deux cas, ces scores propulsent les vidéos de François Asselineau au tout premier rang des historiques des émissions. Ils laissent très, très loin derrière, les scores obtenus par les autres responsables politiques français invités à ces mêmes émissions.

Etc., etc.

Continuez donc à vous moquer de nous Pie 3,14 !
Continuez à soutenir le fascisme bleu aux étoiles d’or, qui est en train de mettre la Grèce à feu et à sang, en attendant le tour de l’Espagne, du Portugal, de l’Italie et de la France.
Continuez à penser que la dictature européiste nous musèlera éternellement.

Votre réveil n’en sera que plus brutal.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès