• lundi 21 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Pas un suicide, mais « un meurtre », Le peuple grec veut vivre, il se dresse aux cris de : « Dehors la troïka, dehors l’Union européenne »

Par FRIDA (---.---.246.154) 6 avril 2012 23:02
FRIDA

Je pense que la France va voter encore une fois Sarkozy, bien que Melenchon suscite l’enthousiasme, et même s’il arrive à faire un bon score, nous nous retrouverons devant deux hypothèses :

la première et la plus probable, le premier tour donnerait un duel Melenchon/Sarkozy, et c’est ce que cherche et Sarkozy et les médias, les deux sont étrangement moins hostiles et moins critiques vis à vis de Mélenchon,

cette hypothèse est l’équation gagnante pour Sarkozy, pour deux raisons, d’abord les centristes vont se porter en majorité sur sa candidature, de même pour les fontistes de Marine Lepen, alors que Mélenchons n’aura pas suffisamment de vote pour gagner l’élection. beaucoup de gens ont acquis la conviction (c’est une quasi croyance, un nouveau dogme, la la rigueur, la dette publique, l’équilibre budgétaire, sont des crédos de la nouvelle religion ultralibérale, que ses prêtres prêchent depuis des années maintenant, s’opposer à cette croyance est présenté comme une hérésie inadmissible) les gens ont acquis la conviction qu’il n’y a pas de solution en dehors de l’austérité et que faute d’une politique de rigueur, le destin de la Grèce sera bientôt le nôtre, donc s’ils n’iront pas voter pour Sarkozy, ils s’abstiendront, mais n’iront pas voter pour Mélenchon. Les gens sont angoissés et ne souhaitent pas le changement.

la deuxième hypothèse, tout aussi profitable à Sarkozy, c’est la dispersion du vote de la gauche, et qui fait que Sarkozy se trouverait face à Marine Lepen au deuxième tour, et c’est un nouveau 2002 qui se rejouerait avec brio, l’affaire Merah est un catlyseur, en plus de l’angoisse de vivre ce que les Grecs vivent, la peur du terrorisme et de l’immigration feront qu’une majorité de votant préférera la sécurité avec Sarkozy qu’une gauche qui est accusée de vouloir précipiter le pays vers le chaos grec.

en résumé, je pense que les dés sont jetés. Ce qui vivent les Grecs sera bientôt notre lot.

Ce qu’est quand même étrange, c’est de nous vendre la révolte arabe, à la suite de l’immolation d’un vendeur ambulant, comme le soulèvement d’un peuple contre l’oppression, alors que ce qui se passe en Grèce, Espagne, et en Italie, des vraies révolte comme des faits divers.

c’est à croire que les Européens ont à la place du sang de la morve. Nous sommes bien mou face à des dictateurs qui n’ont rien à envier à ceux des pays arabes. Pourtant tout est calme. Et pourtant, les gens ont cru à la fable du soulèvement populaire spontané, le printemps arabe, à la suite de l’immolation de Bouazizi. Ce qu’ a pu faire les Tunisiens et les Egyptiens, les Grecs sont soit incapables de le faire, soit ils sont contents de leur sort.

Je n’ai pas trouver d’analyse sérieuse faisant le parallèle entre ce qui se passe en Europe, une réélle régression de la démocratie, le mécontentement des peuples (Grèc, Espagnol et Italiens), qui ne débouche sur rien, leur protestation qui se heurte au mur de l’argent, leur protestation qui n’arrivent plus à faire tomber des gouvernements de banquiers,

Ils nous prennent vraiement pour des imbéciles.

 

 

 

 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération