• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


alinea Alinea 29 juin 2013 10:45

La politesse me semble être l’expression de la décence et de l’humilité ; c’est curieux qu’aujourd’hui personne ne s’aperçoive que les « grands hommes » sont humbles et savent écouter ; plus personne n’écoute ; c’est le règne du « moi je » ; et c’est pauvre, cela ne peut pas mener loin ! Mais comme dit Sabine, une fois que l’homme est ainsi fait, peut-on le défaire ? Il faudrait pour cela une expérience de vie, initiatique, qui fasse choc et remette tout en question chez l’imbu de lui-même !
À l’époque où Sarlozy nous pompait l’air, je rêvais qu’il fût, un jour, propulsé, anonyme, en milieu indifférent à lui ou hostile, démuni ! Pareil pour les autres ! Alors on est obligé de faire appel à ce qu’il y a de plus profond en soi, et cela ramène à cette humilité et tous les signes dont tu parles ; politesse, désamorçage de l’arrogance.
J’ai essayé de trouver un biais pour « provoquer » cette situation, que j’ai décrit dans mon article sur le « service civil » ! Mais personne ne veut se défaire de sa morgue ! Cuirasse trop précieuse !!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès