• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


gaijin gaijin 30 juin 2013 12:00

jack
bonjour smiley
si vous invoquez porthos je ne saurais manquer d’apparaître ne serais ce que par simple politesse ...
avec mes excuses cependant pour avoir tardé : c’est que je ne voulais pas venir !
le sujet est si fondamental qu’il est difficile d’en parler. du reste pour ce qu ’il y a à en dire ceux qui sont aptes a comprendre ne n’ont pas attendu et les autres, ma foi, a prêcher a des sourds les bras m’en tombent.

je peux toutefois vous offrir un point de vue venu d’une autre de mes incarnations escrimeur lui aussi ( comme il se doit ) et qui fut mon contemporain Shinmen Takezo autrement nommé Miyamoto Musashi.

tout le monde connait ne serais ce qu’au travers des films la manie des pratiquants de budo japonnais de se saluer avant et après la pratique.
dans les cours pour les occidentaux il est de coutume de présenter la chose comme étant du respect , une tradition , un rituel que l’on exécute sans trop savoir pourquoi ni comment .......
en réalité il n’en est rien
le salut dans la pratique est un moment capital : celui ou on se met en « harmonie » terme hélas porteur de connotations qui n’ont rien a voir avec le sujet. Le plus juste étant de l’entendre dans son sens musical, comme des musiciens qui s’accordent avant de jouer .
il s’agit de faire ici « un » avec l’autre afin de partager un « espace » commun ou on ressente son rythme, ses sentiments, son attitude, la qualité de sa présence ........
( l’ ésotériste pourrait parler ici d’égrégore même si en théorie pour un égrégore il faut être au moins trois , couple paraît encore moins approprié smiley )
quand le combat ou l’exercice est finit on se resalue a la fois pour se remercier de l’instant partagé et pour se remettre en harmonie avant de quitter l’espace commun

voilà le sens de la politesse dans la pratique des budo
mais également dans la vie de tous les jours !
une telle attitude est le ciment de toute société qui souhaite être autre chose qu’un simple ramassis d’individu et un espace ou se produise autre chose que le triste spectacle de conflits d’intérêts et de rapports de force mutuels )

rien a voir donc avec les tristes mimiques automatisées que sont devenues les marques de politesse dans notre société d’individualisme .
« dis bonjour a la dame »
« m’ enfous est ce qu’elle me dit bonjour elle ? et pis d’abord elle a l’air méchante .... »

voilà
je repasserais plus tard
namasté


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès