• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jack mandon jack mandon 29 juin 2013 17:14

Bonsoir Karol,

Indépendamment de votre analyse qui s’inscrit bien dans le réel,
il est intéressant d’observer que le positionnement des protagonistes
varie beaucoup selon les ethnies en présence.
Il y a peu de temps, j’observais que les britanniques gardent leurs mains
derrière le dos pour s’interdire de toucher l’autre d’autant qu’ils mettent
une bonne distance entre l’interlocuteur et eux. La part kinesthésique est
complètement refoulée, s’en est comique.
Les italiens, les arabes parlent dans le visage de l’autre au risque de
lui postillonner en pleine face. Les animaux ont aussi leur périmètre
de sécurité. Les oiseaux, le merle imprudent, bien connu des chats.
peut se promener à 3-4 mètres de vous, le corbeau à 15 mètres,
la pie à 30 mètres. Les images à l’infinie traduisent parfaitement
l’absolue nécessité humaine d’ajuster la distance convenable pour l’autre.
Il en va de la qualité de la communication.
Je m’amuse en pensant à Gérard Depardieu, la tornade incandescente,
tapotant dans le dos de Vladimir Poutine, l’iceberg cassant.
C’est une pièce d’anthologie, l’anti communication.
Notez bien que Nicolas Sarkosy présentait quelques similitudes, dans
la même situation fusionnelle inadéquate. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès