• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


philippe913 12 juin 2014 10:25

Hervé, vous dites « la guerre, ici appelé concurrence a fin de contrôle et de contrainte des populations », ce qui implique donc que qqchose de supra étatique pratique ce contrôle. Où voyez vous ça ? Et comment la concurrence pourrait permettre le contrôle de quoi que soit ? ça n’est pas plutôt l’inverse ?
Et l’état a son rôle, permettre une saine concurrence.

Vous dites que les fonctionnaires doivent contrôler le côté obligations sanitaires et pub mensongère, entièrement d’accord, et ils le font déjà. Ceci étant dit, je remarque tout de même que les médias sont bien plus efficaces en terme d’information et de changement de comportement au niveau macro que les états. Les fonctionnaires font un travail de contrôle au niveau micro, certes important, mais laborieux et qui ne change pas les mentalités et habitudes de consommation.

Les gens sont traités de complotistes dès lors qu’ils ont un discours qui dénonce tout sans aucune mesure. Comment peut on dire que, dans tel ou tel secteur, tout est mauvais et les gens qui s’en occupent sont tous des salauds sans morale sans être caricatural, et, dès lors, passer pour complotiste et desservir ses opinions ?

Pourquoi faire une différence consommateur / citoyen ? j’avoue ne pas comprendre. Comme consommateur, je me renseigne sur ce que j’achète et j’achète ensuite selon ce que je sais sur les critères que j’ai choisi. Dans quelle mesure cette action ne serait pas possible en tant que consommateur mais comme citoyen ?

Quand au fait que les produits bio n’enrichissent pas les semenciers, chimistes etc, c’est vrai, et après ? Ces sociétés ne sont pas toutes puissantes. C’est avec la complicité des états qu’elles arrivent à imposer des normes complexes interdisant certaines cultures (pas forcément bio).
D’ailleurs, le bio n’est pas interdit, au contraire il semble encouragé. Je dit juste que ça coûte plus cher et que ça produit moins. Si on veut passer au tout bio, pourquoi pas, mais il faut dire la vérité sur ses implications.

et enfin, je ne vois pas comment la malbouffe peut permettre le contrôle des citoyens, et dans quel but...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès