• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Corinne Colas Corinne Colas 11 août 2014 22:04


« au jour où les choix de chacun(e) seront libérés de la contrainte financière »

Les larbins de l’oligarchie n’ont pas l’air de plaider ici pour un « revenu d’existence », ils ont d’autres solutions pour les plus faibles, celles qui permettent d’exploiter jusqu’à l’os (et ce n’est plus une figure de style).

Dans un monde psychologiquement sain, on défend ceci :
« Le Revenu d’Existence : une réforme de société

Si le Revenu d’Existence semble n’apporter qu’un modeste supplément de revenu à une faible tranche de la population, il initie pourtant l’une des réformes de société les plus essentielles à plus d’un titre. En effet :

  1. Il modifie de façon radicale la distribution primaire des revenus. Une part de l’ordre de 15% à 20% du PIB est distribuée à chacun, du seul fait de son existence, sans autre justification. C’est une réforme fondamentale dans l’organisation des transferts sociaux.
  2. De par sa simplicité et sa transparence il évite tout passe-droit, limite la bureaucratie, met fin au maquis inextricable des diverses aides à la personne.
  3. Il ne constitue en aucune manière une désincitation au travail puisque, à l’inverse des minima sociaux actuels, toute activité rémunérée procure un revenu supplémentaire.
  4. Il donne à chacun l’assurance d’un revenu minimum garanti, en toutes circonstances, quels que soient les aléas de la vie, à une époque où le plein emploi ne peut être assuré tout au long de la vie.

Dans les circonstances présentes, en ce début du 21ème siècle, l’instauration du Revenu d’Existence s’impose tant pour des raisons sociales qu’économiques. »

http://www.revenudexistence.org/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès