• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


psynom 18 août 2014 10:52

Dans la pratique, que va amener cette loi qui vise à amender l’achat de prestations sexuelles tout en ne pénalisant plus le racolage ?

-les flics ne occuperont plus des filles, mais récolterons les amandes (ce qui n’est pas taxable doit être amendable)

- les filles (protégés par réseaux désormais complètements invisibles et inattaquables) pourront racoler légalement dans la rue, et surtout sur internet, où le l’acheteur de services sera lui aussi inattaquable.

En effet, les filles esclaves de leurs proxénètes sont soumises à des pressions et des menaces qui les empêchent de se confier. Les arrêter pour racolage leur donnait une possibilité de demander de l’aide, et d’être suivies par la police et association sincères (ce que regrettent l’OCRETH et les syndicats de police).

La police n’étant plus occupée qu’à traquer les acheteurs, ces filles seront « invisible » livrée à l’indifférence de tous. Derrière un écran internet, personne même pas la police, ne pourra percevoir leur malheur.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès