• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Robert GIL ROBERT GIL 18 août 2014 10:23

Chacun en Europe essaie de réglementer la prostitution, mais personne n’a encore empêché son exploitation mafieuse. En France, où les maisons closes ont fermé en 1946, le plus vieux métier du monde est toléré, mais le racolage des clients est interdit. En Allemagne, l’activité est complètement légale, et si en Suède, qui applique la pénalisation du client depuis plus de 10 ans, la prostitution a disparu de moitié des trottoirs, elle se déplace sur internet. En condamnant la prostitution traditionnelle, ne risque-t-on pas de mettre en place une forme d’esclavage hors d’atteinte de la police et de la justice ? Des réseaux de traite et d’exploitation sexuelle peuvent, à peu de frais, créer un site internet, hébergé dans des cyber-paradis, l’alimenter en annonces et photographies diverses, et y déposer des annonces multiples. Ainsi, la rentabilité de leurs activités est maximale pour un risque minimal.

voir : PROSTITUTION, ON LEGALISE OU ON PENALISE ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès