• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JL JL 21 avril 2015 13:52

Une relecture attentive de cet article me laisse penser que ce qui y est important - le reste étant du bruit - c’est ceci
 
’’Les faits que je résume par cette chronologie sommaire ouvrent nécessairement l’hypothèse que l’affaire d’Outreau a été politiquement conduite pour discréditer à jamais la parole des enfants victimes. Pour vérifier la pertinence de cette hypothèse, il faudra examiner les basculements de la presse tant en Belgique qu’en France, comparer les dynamiques des deux commissions parlementaires, reprendre le fil de l’instruction belge et le comparer avec celui de l’instruction française, y compris les instructions d’audience en cours de procès. Et faire ressortir par des faits les blocages internes des deux côtés. C’est un gros travail mais tous les documents existent, les témoins aussi. La condition faite à tous les enfants, victimes passées, présentes et à venir, nous l’impose. Nous l’impose à tous, qui que nous soyons. ’’
 
C’est une hypothèse respectable, ce n’est pas la mienne.
 
D’abord parce qu’elle est une thèse conspirationniste, et je crois que si certains ont profité de cette affaire pour tenter de discréditer la parole des enfants - il faudrait dire qui - je crois pour ma part, que cette affaire venait à point nommé (?) pour aider l’ancien président à régler des comptes avec les juges d’instruction - cf. Son projet de l’époque de réforme de leur statut.
 
Ensuite, parce qu’on ne pourra jamais, et c’est fort heureux, discréditer à tout jamais la parole des enfants : bien fol qui le croit. Désolé, monsieur Lavachery.
 
Ps : Lavachery, c’est un pseudo ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès