• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 28 octobre 2016 01:19

Dans le numéro de La Recherche de cet été, il y avait un article très intéressant sur les dernières avancées de l’intelligence artificielle et les nouvelles approches par le recours à ce qu’on appelle les « big data ».
Pendant longtemps, pour traduire d’une langue dans une autre, on a essayé de comprendre le système de chaque langue, et cela aura donné le résultat que l’on peut voir lorsqu’on a recours aux machines de traduction automatique : c’est souvent incompréhensible et désopilant.
En revanche, en compulsant des millions de pages dans une langue donnée et leurs traductions dans la langue qu’on souhaite, on trouve immédiatement des équivalents beaucoup plus pertinents, ce qui élimine un travail analytique très difficile qui a toujours mené à des impasses. Après tout, c’est en parlant et en écoutant qu’on apprend une langue, et pas en apprenant par coeur les règles de la grammaire. Sauf qu’il nous faudra deux heures pour lire une seule pièce de théâtre alors qu’en une seconde une machine en « lira » des milliers.
Ces avancées par le recours aux big data ne concernent évidemment pas que les problèmes de traduction. Dans l’espèce humaine, le développement du cerveau se fait en même temps que celui de la mémoire. Dans le cas des machines du futur, leur mémoire est déjà entièrement constituée, et gigantesque : c’est l’Internet. Imaginons un nourrisson qui aurait tout ça dans la tête dès le berceau.
L’article est très intéressant mais pas bien précis : c’est de la grosse vulgarisation à la hache, et la revue La Recherche n’est plus depuis longtemps ce qu’elle était il y a trente ans.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès