• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ExSam (---.---.234.248) 30 mars 2007 17:08

Ben oui, franchement le petit prince de Neuilly nous gonfle et grâve.

Cette affaire de franchise - légèrement déplacée dans la bouche de celui qui jura ses grands dieux de garder EDF-GDF sous contrôle étatique, comme il jure aujourd’hui qu’il n’a pas favorisé l’entreprise Lasserre, qu’il n’a que très peu bénéficié d’une facture « préférentielle », que ça sent tellement l’abus de bien qu’il n’y aucun juge dans ce pays pour le foutre en examen, alors qu’on vient de couper carrément l’herbe sous le pied, sous un prétexte à la con (il se dit candidat « des maires » sur ses affiches), évidemment, de Schivardi ; Schivardi du P.T. qui parle sans arrêt des 36000 communes et qui est bien soutenu par beaucoup de maires, même si plus ultra-gauche tu meurs, MAIS qui veut nous sortir de l’UE, une idée qui n’est pas tout à fait débile, et même, aujourdh’ui, particulièrement lucide, trouveje - qui vient s’ajouter au matraquage médiatique du ministère sur l’auto-médication.

D’après les matraqueurs, l’auto-médication c’est surper-bien.

Soit Clément est bon pour trois patés et deux avers, de pinard, soit j’ai mal entendu.

De mes oreilles qui croient, en effet, encore ouïr clamer les méfaits de l’auto-médication par le docteur qui casse les palaces pour ses scènes de ménage et sans Jennifer Aniston au casting.

L’auto-médication, c’était pas bien, cra-cra, danger, l’enfer et la schtouille au bout du médoc en contrebande, au temps ils ont commençé à nous parquer avec les médecins-référents qui représentaient notre boussole, ceux qui nous tenaient la laisse, des fois cons se laisseraient aller à quelques petites pillules sans ordo.

C’était évident, et même sur, à l’époque : l’auto-médication c’était du risque Tchernobyl sur l’échelle de la Sécu.

Donc, aujourd’hiui, même Kersauzon va pas y retrouver ses oignons. Virage à 360. Il FAUT s’auto-médiquer, c’est bien, on est grands maintenant, ça fait deux ans, et on est prêt à aider ce gouvernement.

Aider à faire rentrer du pognon dans les caisses des Hypers qui vont devenir pharmacie. Au moins pour les petits médocs, les trucs pas grave, qu’on peut s’auto-médiquer avec. Déjà, les Muleyes salivent à pas mettre un paraploï dehors et les caisses des pharmacies dansent le bingo..Oh, si.

Non, je suis mauvaise langue. C’est que pour notre bien que Clément (pas Jean-Baptiste)nous pousse à nous demmerder avec les médocs, et pour boucher le trou, le trou...Celui qu’on a pas creusé, mais que les CAC 40 et autres ministres, qui achètent à millions d’euros des machines à voter dont personne à demandé qu’elles soient là, nous ont allègrement agrandi pour leur petit train de vie modeste, pour prendre des décisions de représentant modèle autocratique.

Donc, Christian Lehmann, il a fortement raison et je dirais même plus.

 smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès