• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Joël de Rosnay 5 avril 2008 16:38

 

Oui, il pourrait s’adapter à la Corse.
Mais la Corse et déjà en pointe, par certains aspects, sur les énergies renouvelables.
 
http://www.lemoniteur-expert.com/depeches/depeche.asp?id=D3083229B&acces=0
 
La Corse à la pointe des énergies renouvelables
 
Le pôle de compétitivité PACA-Corse, dédié aux énergies non génératrices de gaz à effet de serre, a lancé à Ajaccio un projet de plate-forme technologique destinée à devenir une "première mondiale" combinant énergie solaire et pile à hydrogène pour fabriquer de l’électricité à grande échelle.

La plate-forme technologique solaire de Vignola (Corse-du-Sud) doit voir le jour par étapes entre 2007 et 2013, en bordure de mer sur le site magnifique des Sanguinaires, à Ajaccio. L’investissement total devrait dépasser 32 millions d’euros répartis entre partenaires publics et privés, ont annoncé devant la presse le président de la Collectivité territoriale de Corse (CTC) Ange Santini, le préfet de Corse Michel Delpuech et le directeur du pôle Capenergies, Jean-Christophe Delvallet.

A terme, la plate-forme de Vignola prévoit de produire 3,5 MW, selon le groupe corse Raffalli, principal partenaire du projet.

Rappelons que l’île tire près de 25% de sa consommation énergétique des énergies renouvelables (essentiellement l’hydraulique et l’éolien), contre une moyenne nationale de 11%, et la CTC a fixé pour objectif de dépasser les 30% à l’horizon 2013-2015.

 
http://www.actu-environnement.com/ae/news/gouvernement_fillon_corse_conseil_ministres_ developpement_energies_renouvelables_3788.php4
 
Le Gouvernement souhaite développer les énergies renouvelables en Corse
Brève publiée le : 05/11/2007 
 
Dans un communiqué, le Premier Ministre François Fillon a fixé comme objectif que les énergies nouvelles et renouvelables (éolien, photovoltaïque) représentent 34% des approvisionnements en Corse, lors du conseil des ministres décentralisé qui s’est tenu le 31 octobre sur l’île. L’Etat accompagnera cette programmation, a déclaré François Fillon.
Selon le communiqué, le Gouvernement souhaite relever ’’le défi énergétique’’ de la Corse avec la construction du barrage du Rizzanese qui permettrait d’augmenter l’énergie hydraulique de la Corse de 30 % mais aussi l’installation de nouvelles centrales électriques à Bastia et à Ajaccio. Le Premier ministre a également mis en avant la préparation du raccordement au gazoduc Algérie-Sardaigne-France pour lequel un chargé de mission sera nommé auprès du ministre d’Etat et ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo. Le Conseil des ministres se veut le symbole de cette volonté de l’État de faire de la Corse un exemple d’un développement durable en Méditerranée, a ajouté M. Fillon.
 
Permettez moi de suggérer, en réponse à votre question, un autre et très intéressant modèle insulaire, celui de La Réunion. Sous l’impulsion de son Président du Conseil Régional, Paul Vergès, La Réunion est très avancée, à l’échelle internationale, dans la mise en œuvre du « mix » énergétique » que j’ai décrit pour l’île Maurice (Projet MID, « Maurice, île durable »), dans mon article
 
Lisez ces informations sur le site du Conseil Régional de la Réunion. Ce qui est écrit, réalisé ou en projet, est applicable en grande partie à la Corse (Soleil, vent, biomasse, notamment)
 
http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article1799
 
 
 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès