• jeudi 17 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Les vaccins anti-grippe A avec adjuvants contiendront du squalène. Mais c’est quoi au juste ?

Par poetiste (---.---.186.83) 13 janvier 2011 23:26
poetiste

Bon sang !

Je crois que je ferais confiance à la vaccination si j’avais confiance dans l’honnêteté des laboratoires pharmaceutiques, affaires trop juteuses pour être honnêtes.

Majeur mais pas vacciné, je me porte comme un charme. Roselyne Bachelot a annoncé publiquement, à la télé qu’elle était : « vierge de toute vaccination ». Elle est fille de médecin, c’est dire la confiance que ce dernier accordait aux vaccinations.

Et voilà qu’elle se fait vacciner pour la première fois pour vendre la camelote du Hh1N1 selon un principe de précaution bien vu par les labos pour fourguer leurs produits, avec la connivence des politiques.

Le système immunitaire, il ne faut pas le déranger avec des vaccinations contre des risques improbables, il y a assez de pollutions de toutes sortes pour lesquelles il est sollicité : exemple les allergies. Il paraît que les enfants qui naissent dans les endroits aseptisés, qui n’ont pas reçu les signes d’agents allergènes durant la période dite de tolérance immunitaire post natale, sont fragiles et contractent des allergies par la suite.

On prive donc le système immunitaire de ses fonctions en un principe de précaution qui va à l’inverse du but recherché.

Et que dire du vaccin contre l’hépatite b, méthode génétique sophistiquée qui peut enclencher la sclérose en plaques, donc, affoler le système immunitaire pour l’orienter vers une maladie auto-immune ?

L’immunité a encore beaucoup de raisons que la raison des scientifiques ignore mais ça n’empêche pas les labos de mettre les produits sur le marché : business is business.

Et on dira que c’est pour le bien commun. Pas vacciné, je serais dangereux pour les autres. Observez bien le raisonnement : les autres, vaccinés, sont censés être à l’abri d’une contamination. Et moi, qui ne suis pas contaminé, je serais censé porter le germe parce que je ne suis pas vacciné alors que ce germe n’a pas eu de prise sur moi.

L’argument officiel dit qu’à partir d’un taux de couverture vaccinale l’épidémie peut être enrayée. Très drôle la vaccination h1n1. Pas pour moi les effets secondaires !

Quand on veut placer sa camelote pour faire du profit, on n’est pas à un argument absurde près. Et ça marche ! La croyance vaccinale court plus vite que le vaccin. Elle devient religion.

Donc, Roselyne Bachelot a un vaccin d’avance sur moi, on a excité ses leucocytes de manière anti-naturelle et ils sont allés se battre et se faire pousser des antennes pour rien.

Imaginons une armée que l’on solliciterait toujours pour rien, elle finirait par ne plus répondre, épuisée, et un jour, se ferait envahir.

La nature reste plus compliquée que la science des hommes et le restera longtemps mais ce qui complique le plus les choses pour l’homme, c’est l’appât du gain, le profit pour le profit, l’usure de la spéculation. Nous vivons dans un bouillon de culture marchande contre lequel nous n’avons encore pas trouvé de vaccin et ce n’est pas demain la veille qu’on en sortira un, cette pandémie est déjà là, catastrophique.

 

 

 

 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération