• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


eric 7 août 2010 11:10

A dinette
Puisque vous insistez...
Sur le fond
1 Oui, c’est ironique. (quand je vous dis que vous avez lu et compris)
2 Non, la pensée de droite à quand même progressé. Elle fait désormais bien la distinction entre la classe moyenne lettrée et fonctionnarisée en perte de vitesse pessimiste qui donne des socialismes « nationaux » conservateurs, proche de la nature, et le regard tourné vers un âge d’or perdu, et celle en ascension sociale qui donne des socialisme dit « internationaux » conquérants, productivistes et adeptes de l’industrie lourde.
A ce titre, le passage aujourd’hui de la gauche la plus idéologique à des concepts comme le protectionnisme, la décroissance durable ou la défense des idéaux du CNR laisse effectivement pensif.
3 Attaque ad hominem.....
4 lettrés et fond : oui ou non la gauche radicale est elle peuplée de bac plus 2 à bac plus 5 en général vivant sur fonds publics ? Est il indispensable d’avoir une orthographe irréprochable pour poser la question ? Le « peuple »« mal alphabétisé » doit il être exclu du débat ? Qui décide qui est irréprochable ?
5 Moralisateur et délivrer la vérité. On conclu en beauté : oui ! Mais vous avez en partie raison, on est jamais parfaitement bilingue, c’est vrai que mon discours « façon gauche » sent un peu le maniérisme.
6 Énervant ? Non, à droite, les opinions politiques ne sont pas un élément de l’identité personnelle mais un objet de débat. Si vous fréquentez des milieux de droite, vous avez sans doute pu constater qu’en général, les gens ne sont d’accord sur à peu prêt rien, ou en tous cas peuvent avoir des opinions diamétralement opposées sur nombre de sujet sans que cela les empêche de discuter et de rester amis.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès