• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Causette Causette 19 janvier 2011 04:30

Voilà quelques années déjà l’idée avait germé et, à l’époque, le terme « assistance sexuelle » avait été choisi parce qu’il ne s’agissait pas de « commettre » (j’ai bien mis les guillemets) un acte sexuel mais simplement d’« appliquer » une masturbation à ceux qui ne pouvait le faire eux-mêmes faute de main(s) (je mets un singulier suivi d’un (s) pour les cas ou une seule main ne suffit pas - il faut tout prévoir afin de n’en léser aucun).
Je me permets donc juste la question, êtes-vous bien sûr qu’il s’agirait alors de légiférer sur autre chose qu’une masturbation assistée ?
C’est amusant car je me sens un peu ridicule en écrivant ça, dieu merci je n’ai pas a réfléchir sur la loi et encore moins à la voter.
Cher auteur je vous félicite pour votre ton ambigüe le sujet n’est pas facile et vous nous prouvez que l’ironie reste une arme agréable. Mais suffit-elle à l’efficacité ? La chambre tranchera...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès