• mercredi 16 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Libye - Radioscopie des renégats de Benghazi

Par xray (---.---.113.167) 12 avril 2011 18:53


Ce sont les journalistes vendus aux intérêts des américains qui l’affirment. 
Kadhafi bombarde son peuple ! 
Et le 9/11, c’était quoi ? 


Les évènements du Maghreb sont visiblement orchestrés de l’extérieur. 
Ces évènements démontrent une nouvelle fois que les journalistes sont entièrement soumis aux intérêts des Américains. 

Le but des Américains est de faire sauter les verrous qui leurs interdisent l’accès direct au fric et au pétrole du Maghreb. (Les « dictateurs » ne sont pas aussi malléables que nos bons élus sans pouvoir du grand bordel européen.) 

Le réveil des maghrébins risque d’être douloureux. 
La Libye n’est pas en proie à de simples manifestations ni à des émeutes mais à une véritable insurrection avec de vrais moyens militaires. 

En Libye, qui fournit les armes ? Qui tue qui ? 

Les Américains ont trouvé en Europe des cons pour faire le sale travail. 
Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 

Le bourbier européen 
http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 


Au lieu de faire une affaire personnelle de Kadhafi, le nabot-léon ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe en France et de cesser de faire ses saloperies. 

Un vandalisme institutionnel 
http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/18/un-vandalisme-institutionnel.html 

Le piège internet (GOOGLE, Blog-spot,  Dailymotion, Le Post) 
http://echofrance.monblogue.branchez-vous.com/2009/11/21#215760 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération